Horrible Bosses

« Pour Nick, Kurt et Dale, la seule chose qui pourrait rendre le travail quotidien plus tolérable serait de réduire en poussière leurs intolérables patrons. Démissionner étant exclu, les trois copains échafaudent, avec l’aide de quelques verres de trop et les conseils douteux d’un ancien détenu, un plan quelque peu alambiqué, mais infaillible, pour se débarrasser de leurs employeurs respectifs… définitivement. Il n’y a qu’un problème : les plans les plus infaillibles ne le sont qu’autant que les cerveaux qui les ont conçus le sont. »

Comme chacun sait : ce n’est pas la taille qui compte. Mais plus encore (et c’est certainement un grand sage qui a un jour énoncé cette exacte vérité) les plus courtes sont les meilleures… Ceci s’applique justement à ce film.

Ce n’est pas un mauvais film, qu’on se le dise! certes une comédie américaine somme toute assez commune mais il n’empêche! Il s’en dégage divers bons gags, des effets sympathiques, des répliques croustillantes et des rebondissements qui, malgré leur effet de surprise relatif, restent cocasses. Certains caractères sont, bien sûr, un tantinet trop exagérés mais la comédie américaine étant aux années 2000 ce qu’était la farce au moyen-âge, on ne peut réellement s’en étonner.

Le problème n’est pas là mais réside dans l’exploitation jusqu’à la moelle d’un filon sans scrupule aucun… Parce qu’un carcan narratif fortement similaire à celui des Very bad trips (des amis qui ont un objectif précis et qui voient leurs projets modifiés par des événements perturbateurs en cascade qui s’amplifient au fil du film mais parviennent tout de même à s’en tirer in extremis), c’est déjà vraiment louche mais alors si en plus on rajoute des motifs identiques (unusual sex, unforeseen drugs and weird pets) et des acteurs aux mimiques analogues, faut pas s’étonner que le spectateur soupire légèrement devant une telle « redondance ».

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

2 Comments

  • Après la déconvenue Bad teacher, j’ai trouvé ce film-là assez marrant et j’ai passé un bon moment. C’est vrai que ça a des airs de Very Bad trip mais j’ai trouvé que les acteurs s’amusaient bien et nous avec.

  • Je suis tout à fait d’accord. D’où mon affirmation première: ce n’est pas un mauvais film. Mais s’il était sorti dans 6 mois, je présume qu’il serait probablement mieux passé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *