I will stay till she comes – Atelier 210

« L’Homme est une denrée périssable. La date de péremption n’est pas écrite dessus mais ça n’empêche pas le temps de faire son sale boulot. Faut faire avec. Composer avec le vieillissement des tissus, la mémoire qui faiblit, le regard des autres qui change…

La sagesse populaire veut que l’homme bonifie avec le temps alors que la femme flétrit inexorablement. Elle n’avait qu’à profiter de son teint de fleur avant la marée, maintenant c’est trop tard. Merci d’être venue. La comédienne – cette femme qui apprend des textes par cœur – n’échappe pas à cette philosophie de comptoir. Elle a carrément la tête plaquée contre le zinc. Mais on ne s’en débarrassera pas comme ça…

La comédienne n’est pas une légume blette. Elle s’accroche, la garce, pour exister encore ; avec ou sans dignité. »
 
Quand on est une femme, on ne peut pas rester de marbre face à cet injuste stéréotype social. Parce que les rides, ça bonifie, c’est bien connu et que personne ne devrait avoir peur de vieillir… Et puis, bon, Shakespeare qui acquiesce… On peut difficilement résister à cela! 
 
La pièce I will stay till she comes, du 07 au 25/06 à l’Atelier 210 à 20h30. Plus d’infos ici.

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *