Intimotango

La compagnie Otango, dirigée par Olivier Tilkin, célèbre ses 10 ans d’existence avec leur nouvelle création Intimotango. La première mondiale s’est déroulée au W:Halll ce samedi 20 décembre.

Dès les premières minutes, mon émerveillement surpasse mes attentes. Cette production captivante va bien au-delà de la simple démonstration de tango. Une succession de tableaux éveille un éventail large d’émotions. Les unes, vives, presque lancinantes; les autres, languissantes. Tant d’intensité est notamment rendue possible grâce à la virtuosité des artistes de la troupe. Crescendo, le cœur du spectateur s’envole au rythme d’un envoûtement musical sans pareil. Son âme virevolte au gré des pas des tangueros. Le tout est sublimé par le mariage de deux voix chaudes et sensuelles : celle du baryton Jose Luis Barreto, considérée comme l’une des plus belle du monde du tango, et celle de Claudia Pannone, chanteuse de Gothan Project entre 2010 et 2012. Quel doux bonheur de voir sa propre humanité s’exalter, entraînée par ce tango intime et profond.
Avec ces quelques lignes, j’espère rendre justice à cette admirable création. À dire vrai, je suis comblée d’avoir assisté à de tels petits moments d’éternité, pour reprendre les mots qui titrent un article du SoirPuisse cette chronique vous encourager à vous rendre à ce spectacle afin d’être ensorcelés à votre tour.

Intimotango de la compagnie Otango est joué à Bruxelles du 20 décembre au 6 janvier et arrivera à Namur le 10 janvier, pour l’unique date wallonne avant la tournée 2016.

Tags from the story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *