Jasper Steverlinck au Manège à Mons le 14 février !

Après avoir passé 2018 à sillonner la Belgique, Jasper Steverlinck continue de plus belle en ce début d’année. Il passera notamment par Mons où le Manège, devenu MARS, accueillera le chanteur le 14 février prochain.

Chanteur et musicien du groupe Arid, Jasper Steverlinck est parvenu à sa juste place : le voici en solo pour un splendide retour à l’essentiel, brut et bluesy, sans arrangements tonitruants, prouesses technologiques ni exagérations inutiles. Délaissant les beats à la mode, il s’est concentré sur l’écriture et s’est dédié au « songwriting » dans sa forme la plus pure et la plus directe, sans la moindre fioriture. Night Prayer promet une soirée de Saint-Valentin sur la corde raide des émotions et un grand moment de musique en perspective ! Certaines dates de sa tournée belge sont déjà sold out…

 

J’ai découvert sa voix il y a dix ans dans le groupe belge Arid. J’avais un ami qui écoutait surtout l’album live de 2003 et m’avait envoyé toutes les chansons sur MSN. C’était la fin de cette époque enchantée où l’on pouvait se parler des heures en ne se disant rien ou au contraire en remuant les profondeurs de nos êtres en construction. Quand il n’a plus fallu débrancher le téléphone pour se connecter sur Internet, la fin s’annonçait déjà. Ensuite, Facebook a définitivement tout foutu par terre.

C’est fou comme les choses peuvent changer en dix ans ! Aujourd’hui, les voix me paraissent toutes semblables. J’entends Slimane, Amir, Claudio Capéo, ils se confondent, produisent les mêmes sons, chantent de la même façon des maigres mots – tous les mêmes. J’ai d’ailleurs dû googler les paroles entendues pour trouver leurs noms et m’apercevoir qu’ils étaient trois chanteurs différents. Au secours. Il y a quelques années encore, les voix étaient reconnaissables. L’uniformisation de la musique faisait déjà son chemin mais le caractère unique d’un univers musical, si influencé soit-il, restait tout de même un critère de valeur.

En fait, Jasper Steverlinck le dit lui-même dans cette interview de GUIDO : « Si tu écoutes la radio aujourd’hui, il y a de plus en plus d’arrangements, mais la chanson disparaît sous des couches de production. C’est aussi pourquoi les chansons de cet album [Night Prayer] ont été enregistrées live. Je voulais absolument éviter que le travail de production ne tue l’émotion. […] La plupart des nouveautés que j’entends aujourd’hui ne me touchent pas. Je trouve évidemment certains morceaux sympas, mais cela ne me fait rien. Et lorsque j’écoute des artistes des années 60 ou 70 tels que Jacques Brel, Marvin Gaye ou Led Zeppelin, je suis ému jusqu’à la moelle. »

 

Jasper Steverlinck fait partie des chanteurs que je reconnaîtrais les oreilles bouchées et qui prennent aux tripes. Après plus de 10 ans au sein du groupe Arid, le chanteur (re)commence sa carrière solo en 2012 avant de passer 6 ans sans se produire en public.

Il y a quelque chose de limpide et pourtant voilé dans son timbre qui me retourne l’intestin grêle dans quasiment chaque chanson.

Des appels au secours d’une infinie tendresse, des romances nostalgiques, des montées en puissance ravageuses… Un mélange de musique très épurée, presque acoustique avec des sons urbains, qui vire aux explosions viscérales. Les mélodies qu’il compose forment toujours une symbiose hypnotique avec sa voix, avec ses aigus incarnant positivement un désespoir lancinant.

Et vous, vous faites quoi le 14 février ?

 

 

Jasper Steverlinck : site officiel

Le Manège – Mons, rue des passage 1, 7000 Mons

14 février 2019 à 20h

 

Retrouvez également tout le programme du Manège de Mons.

Ravachol, West Side Story, Le grand feu (avis aux fans de Jacques Brel !)… C’est à voir en février !

A noter que le catch d’impro littéraire revient également le 19 février à la Maison Folie, pour notre plus grand plaisir !

Tags from the story
Written By

Partage sa vie entre théâtre, littérature et écriture...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.