Jean Ray – Malpertuis

“L’oncle Cassave va mourir. Il convoque toute sa famille à son chevet dans la demeure de Malpertuis et leur dicte ses dernières volontés : que tous s’installent dans cette colossale maison de maître et que revienne, aux deux derniers survivants, sa fortune. Aucun des proches ne se doute du drame qui les attend. Tout commence par des lumières qui s’éteignent mystérieusement. Bientôt l’horreur jaillira des murs même de la maison.” 

Oui, ceci est un roman belge.

 D’ailleurs, Malpertuis n’est pas seulement l’oeuvre fantastique la plus célèbre de Jean Ray mais aussi l’un des tout premiers titres à être publié par les éditions Denoël, adapté au cinema par Harry Krümel et, bien que le nom de Jean Ray ne soit connu du lecteur lambda, un ouvrage incontournable pour les amateurs et spécialistes de ce genre littéraire. Et cela n’a rien d’étonnant.

 Car Malpertuis n’est ni plus ni moins qu’un chef-d’œuvre, une petite merveille, un prodige de la littérature déployant les techniques narratives du fantastique de manière ingénieuse pour garder la tension intacte tout au long du roman jusqu’à l’ultime révélation. Roman double sémantiquement parlant, Ray joue (et vraisemblablement s’amuse comme un petit fou) d’ambigüité, d’allégories et de paraboles avec ses personnages. Nous entrainant dans un tourbillon de symboles – on en serait presque au bord de la nausée, il nous offre un voyage à travers le temps qu’il abolit, sans sourciller et avec tant de naturel que jamais il ne nous viendrait à l’esprit de le remettre en question.

 Et c’est tout simplement pour ça, que ce roman captive, ensorcèle et, n’offrant déjà aucun répit à la lecture, il laisse cette marque, indélébile, profonde, à tous ceux qui tournent, lentement, la dernière page de cet opus. Un rythme parfait, une écriture admirable, des indices habiles, un réalisme prenant et un savant mélange de fantastique et de merveilleux subtilement dosés achèvent de parfaire ce roman complexe aux idées brillantes et audacieuses.

 Aux amateurs du monde du rêve, ruez-vous dans votre libraire, tout de suite !

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *