Jonone – Twi-lights of colors

Jonone est un ‘old school’, une référence dans le milieu du graffiti. Mais plus seulement. L’espace de la maison de vente Million a été investi par les toiles de John Andrew Perello, dit Jonone, durant 4 jours à l’initiative de la galerie Martine Ehmer. Aujourd’hui, les toiles de ce peintre s’arrachent dans les salles de ventes car, depuis des années déjà, le graffiti se vend et, parfois, très cher.

Au même titre que Seen, autre graffeur américain, Jonone peut vivre de son art et même plutôt bien. L’artiste le mérite. Il a fait ses preuves dans les rues de New-York avant de débarquer à Paris à la fin des années 80. La ville française a donc également bénéficié des couleurs projetées à l’aérosol. Aujourd’hui, la majeure partie de son travail est effectuée à l’aide de pinceaux mais l’esprit du graffiti reste clairement présent.

Le peintre est également connu pour avoir été invité à peindre, en 2009, avec Sozyone, Seak et Zedz un Thalys pour inaugurer la ligne Amsterdam-Cologne. Le 22 janvier dernier, Artcurial vendait une Rolls-Royce, offerte par Eric Cantonna et peinte par Jonone, 160 880 € au profit de la Fondation Abbé Pierre.

Plus d’une vingtaine de toiles sont proposées. Les plus petites (50 x61 cm) sont en vente à 2500 € tandis que les plus grands formats dépassent 15000 €. C’est sûr, certains puristes préfèreront les œuvres qui étaient à tout le monde. Car, le flop de Jonone reste légendaire pour les artistes de rue tout comme son crew 156.

Une offre de couleurs en mouvement qui est visible jusqu’au 23 février 2013 à la Galerie Martine Ehmer à Ixelles.

Galerie Martine Ehmer : Rue de Stassart, 100 à 1050 Bruxelles.

Plus d’infos sur le site de la Galerie.

Tags from the story
,
Written By

Peintre, écrivain en bâtiments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *