Kalpa Impérial par Angélica Gorodischer

Une fable, un conte au souffle épique, un roman tissé d’histoires entrelaçant les naissances et les chutes d’un empire « l’Empire le plus vaste qui ait jamais existé.

Kalpa Impérial est l’oeuvre d’Angélica Gorodischer, autrice argentine de talent et de renom traduite de part le monde et notamment en anglais par la grande Ursula K. Le Guin, pour vous situer l’importance du personnage. En France, ce sont les Éditions La Volte et le traducteur Mathias de Breyne qui se sont enfin emparés du projet et ont publié l’ouvrage en 2017, soit 34 ans après sa première publication. C’est peu dire que j’en attendais beaucoup quand on me l’a (quasiment) glissé dans les mains aux Imaginales 2018 alors qu’il venait d’obtenir le prix de la meilleure nouvelle, en me disant qu’il fallait impérativement que je me le procure.

Je l’ai débuté rapidement et, pour moi, Kalpa Impérial est devenu de ces œuvres qui nous accompagnent non sur quelques jours, le temps d’une lecture passionnée (ou non) mais sur quelques mois. Cet ouvrage est la somme de récits qui composent une partie de l’histoire de ce fameux Empire et chacun de ces récits mérite de mûrir et grandir pleinement en soi avant de passer au suivant. Chaque histoire de l’Empire est, à mes yeux, trop entière et complète et unique pour qu’à peine la tête hors de l’eau je ne replonge et ne dévore la suite. Ainsi, Kalpa Impérial a ponctué ma fin de printemps et mon été, il m’accompagne, posé sur ma table de nuit et je dois avouer ne pas avoir franchement envie de le terminer. Car oui, je l’avoue, je le critique alors que j’en suis à la 171ème page (sur 246) et qu’il me reste encore 3 récits (sur 11) à découvrir.

Ces récits et légendes nous sont contés par un habile narrateur qui se plaît à s’adresser parfois directement à nous (et voici le lecteur plongé dans la peau d’un citoyen de l’Empire), à nous égarer sur de fausses pistes tout en distillant le savoir de celui qui a vécu et qui sait comment fonctionne le monde avec force humour noir. Et ces histoires qu’il nous offre ont la vocation des contes anciens, rendre ceux qui les écoutent (ou les lisent) un peu plus sages, un peu plus sagaces et un peu plus au fait des petits et grands arrangements de l’Histoire.

Car Angélica Gorodischer parvient à narrer ce qui fait et défait un pays, une nation, un royaume, un empire. Ce qui l’unit puis le désunit puis le réunit des siècles plus tard. Elle donne corps aux hasards qui font et défont villes, grands personnages, tournants historiques et nous fait le cadeau, un peu comme Isaac Asimov avec son cycle Fondation en science-fiction (mais sans le genre de trame romanesque qui unit les récits de Fondation), de la précieuse possibilité d’embrasser siècles et millénaires que ne nous permet pas la brièveté de nos vies humaines. Elle recadre en plan large, zoom sur des points précis parfois affreux ou merveilleux, et nous permet le recul. Recul sur nos vies, nos pays, nos nations, nos royaumes, nos empires. Le tout avec une plume brillante et subtile, en spirales qui enveloppe et se joue du lecteur, l’égare à l’envi, ne lui révélant souvent qu’à la toute fin le nœud, la chute.

Ne vous attendez pas à pouvoir classer, à trouver un ordre au temps (ou en tout cas pas à la page 171). Ici ne nous sont offertes qu’une poignée d’histoires parmi les mille histoires qui composent l’existence de cet Empire, et l’on voudrait qu’elles ne s’arrêtent jamais.

En résumé :

  • Une plume fine et sagace qui entraîne le lecteur dans des contrées inconnues
  • Une grande intelligence qui transparaît dans chacun des récits de l’Empire
  • Un incontournable de la littérature sud-américaine sinon mondiale, enfin disponible en France

Je vous laisse avec les premières pages.

Kalpa Impérial, Angélica Gorodischer, Éditions La Volte, 256 p., 20 €, ISBN : 978-2-37049-040-7
Couverture illustrée par Stéphanie Aparicio

Tags from the story
Written By

Curieuse, rêveuse, voyageuse, geekette passionnée par les littératures de l'imaginaire et les jeux vidéos, j'aime partager les œuvres que j'ai apprécié, qui m'ont émue, touchée ou intéressée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.