Kiffeurs de rien

« Dans un internat. Cheveux Rouges rêve de monter un groupe de Air Guitare et de participer à un championnat. Elle va entraîner avec elle son meilleur ami, Vent dans la Tête. Tous les bahuts, le nouveau caïd, vient bouleverser leurs projets et rêves. Entre conflits et anecdotes, l’aventure débute! »

Qu’on se le dise, Kiffeurs de rien, ce n’est ni la Mouette de Tchekhov, ni le Malade Imaginaire de Molière et encore moins Britannicus de Racine. En effet, c’est une pièce fraîche, actuelle, un tantinet échevelée, débordante d’énergie et… pleine de barbarismes et d’expressions adolescentesques.

Kiffeurs de rien, c’est un tout autre univers théâtral dont le but et les intentions n’en sont pas moins louables

Dans une mise en scène très sobre, nos trois comédiens déjà pleins d’assurance et de ressources évoluent d’acrobaties en paroles. Ils nous dévoilent alors à l’état brut les préoccupations de leurs personnages, des écorchés marginaux vivant dans un pensionnat.

Bien qu’un peu trop caricaturaux, les personnages abordent toutefois les principaux thèmes liés à l’adolescence, à savoir l’amitié, l’amour et ses tâtonnements, la cruauté, l’instabilité émotionnelle et la solitude. Traitant sans réellement le savoir de sujets essentiels – et existentiels! –, Cheveux Rouges, Tous les Bahuts et Vent dans la tête permettent au spectateur de s’interroger sur sa propre intégration sociale passée, présente et à venir… Ainsi, bien que nous eussions préféré les voir évoluer dans un cadre un peu moins stéréotypé et surfait, nos protagonistes ont fait mouche, à coup sûr.

Bref, si vous êtes fan de rock, adepte du (ou initié au) langage jeune et ouvert au théâtre contemporain et aux jeunes talents, n’hésitez pas à faire un crochet par la rue du printemps (qu’on attend vivement) pour rendre visite à Camille, Thibault et Damien qui, rien que parce qu’ils se démènent sur scène comme des beaux diables, sont à saluer.


Du 21 au 26/02 au Théâtre de la Flute enchantée, 18 rue du Printemps à 1050 Bruxelles. Les prix sont de 9 à 15 €.

De : Geneviève Damas

Mise en scène : Pietro Pizzuti

Avec: Damien Locqueneux, Camille Schotte, Thibault Wathelet

Plus d’infos sur le site de la Flute enchantée.

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *