King Kong Théorie au Little TTO

Dans King Kong Théorie, spectacle adapté de l’essai de Virginie Despentes au Little TTO, il est avant tout question de féminisme. Mais pas uniquement… On se questionne aussi sur la masculinité, le mariage, la prostitution, la tradition ou le capitalisme. A l’image du livre de Virginie Despentes, c’est un discours mordant mais drôle qui est mis en scène dans King Kong Theorie.

Sur scène, trois femmes. Elles sont habillées en noir et et blanc, sobrement. Elles sont pieds-nus ou en talon, en jupe ou en pantalon. Elles déambulent sur le plateau, ont l’air d’attendre. Parfois elles échangent quelques mots entre elles, se sourient. En fait, elles n’ont rien d’exceptionnel, ces trois femmes qui sont sur scène. Et c’est exactement le message qui est porté : la parole de Virginie Despentes s’adresse à toutes et à tous.

J’écris de chez les moches, pour les moches, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf.

Virginie Despentes – King Kong Theorie

Le spectacle, savamment adapté de l’essai de Virginie Despentes, est totalement accessible pour ceux qui ne connaissent pas King Kong Theorie. Les trois comédiennes, Maud Lefebvre, Marie-Noelle Hebrant et Delphine Ysaye, incarnent la parole de Virginie Despentes avec panache, puissance et complicité. Si certains monologues sont un peu longs, d’autres passages sont très drôles, à la limite du stand-up. Enfin, certaines scènes sont très touchantes. Lorsque les trois femmes échangent entre elles des questions et des regards, la complicité qui s’expose est réellement émouvante. Ce spectacle questionne les limites à franchir : jusqu’à quel point peut-on tirer des généralités ? Jusqu’où peut-on dévoiler l’intimité ?

C’est bien le texte de Virginie Despentes qui est mis en scène, pourtant, les trois comédiennes donnent l’impression de parler d’elles. Elles semblent dévoiler leurs propres secrets. Ces trois femmes sont proches de nous. D’abord parce que la nouvelle salle du TTO le permet : pas de cadre de scène ni de gros rideaux rouges, le rapport scène-spectateurs se veut de proximité. Ensuite parce qu’elles nous ressemblent, ces femmes. Elles ne cachent pas leurs petits défauts, au contraire, elles les exposent. Elles sont comme nous : elles ont mal aux pieds quand elles portent des talons, elles portent des soutiens-gorge qu’elles aimeraient parfois brûler et surtout, elles se questionnent.

Elles réussissent à nous inclure et l’on se sent faire partie de cette grande communauté des féministes !

Le féminisme est une aventure collective, pour les femmes, pour les hommes, et pour les autres.

Virginie Despentes

Qu’il est bon de se réunir pour partager des moments de rire et d’insoumission ! Alors si vous voulez rire – mais d’un sujet sérieux ! -, si vous vous questionnez sur la féminité ou si vous avez envie de lâcher l’animalité qui sommeille en vous, King Kong Theorie est un spectacle pour vous !

King Kong Theorie,
D’après Virginie Despentes, sous le regard dramaturgique de Julie Nayer assistée par Lisa Cogniaux
Jusqu’au 25 février au TTO, 396 – 398 Galeries de la Toison d’Or, 1050 Ixelles, 02 510 0510
Représentation supplémentaire dans le cadre de la Journée de la Femme : le 08 mars 2017 !

Tags from the story
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *