Kryzalidea, créatrice de magie et beauté pour les futures mariées

« La robe de votre vie », « Votre précieuse », « L’écrin de la mariée », « Ce que chacun regarde en premier » : la pression est mise pour trouver la robe de mariée idéale ! Pour une future mariée, pas de question plus importante que sa robe, pas de préoccupation plus grande que ce qu’elle va montrer à son mari. Neuve, sur mesure, seconde main, la robe de maman : tout est possible, et chaque mariée fait son choix en fonction de ses préférences personnelles et de son budget. Nombreuses sont celles qui souhaitent faire réaliser leur robe à elle et qui se renseignent auprès des couturiers. J’ai rencontré pour vous Maud Huart, de la marque Kryzalidea.

J’ai rencontré Maud en mars 2012, lors d’une convention fantastique « Trolls et Légendes », à Mons Expo. Immédiatement, j’ai été attirée par son stand avec plein de corsets colorés et deux robes magnifiques sur des mannequins. Je lui ai acheté ce weekend-là un serre-taille, qu’elle a adapté à mes mesures, et j’ai passé commande pour un corset sur mesure (qui a nécessité un certain nombre de mails et d’envois de tissus).

En regardant sur sa page et son site, j’ai appris à l’époque que cette talentueuse créatrice de mode se spécialisait également dans les robes de mariée atypiques, ayant chacune une « patte » bien reconnaissable et un style féerique – fantastique spécifique. De plus, Maud a un talent fou pour magnifier ses créations par des mises en scène surréalistes lors de ses shootings. Mon rêve dès lors : avoir un jour ma robe de mariée de Maud !

5 ans plus tard, mai 2017, je me fiance, avec un délai très court avant le mariage. Un de mes premiers réflexes a été d’en avertir Maud par mail, qui a eu la gentillesse de s’occuper de ma robe malgré un délai de deux mois et demi. Sans avoir le temps de me créer une robe, elle m’a commandé la robe de mes rêves et me l’a retouchée avec sa gentillesse et générosité accoutumée. Je ne résiste donc pas à l’envie de vous faire partager les créations et surtout la créatrice avec vous.

Rencontre avec Maud Huart.

 

Bonjour Maud ! Pourrais-tu te présenter ?

Je m’appelle Maud, je suis créatrice de corsets, robes de cérémonies et robes de mariées depuis maintenant 12 ans. Kryzalidea a fêté son anniversaire le 7 juillet dernier !

As-tu suivi une formation spécifique ?

Disons que l’école et moi, ça ne collait pas ! J’ai d’abord fait du dessin, puis j’ai tenté le supérieur mais je ne me plaisais définitivement pas sur les bancs de l’école. Je me suis donc lancée en autodidacte dans la couture. Plus récemment, j’ai retenté de suivre une formation de couture pour apprendre les techniques plus avancées et valider mes acquis. J’ai passé des examens reprenant les techniques des deux premières années pour passer directement en 3ème, mais je me suis rendu compte au bout de 15 jours qu’en fait je connaissais déjà… Et je ne venais pas pour apprendre au professeur comment installer une belle tirette invisible. Je n’aime pas tellement me qualifier d’autodidacte, parce qu’on dirait vraiment que je me mets en avant, mais c’est vraiment ça.

Pourquoi et comment avoir choisi la couture ? Les corsets, les robes de mariées ?

J’ai commencé par des costumes. J’ai toujours aimé l’univers un peu féerique, fantastique, et je créais des costumes pour les gens de ce milieu. De fil en aiguille, j’ai assisté à des mariages de personnes ayant choisi ces thèmes, et qui m’ont demandé de leur créer des tenues spéciales. Des costumes, le glissement s’est donc fait naturellement vers les tenues de cérémonie et de mariage pour l’univers féerique. Et finalement, ça me convient parfaitement !

Comment définirais-tu ton style ?

Je ne sais pas trop… C’est moderne, c’est féerique, donc du féerique moderne ?

Comment fait-on pour avoir une robe de mariée Kryzalidea ?

Les futures mariées peuvent me contacter via les différentes plateformes [site internet, facebook (voir liens)]. Lors du premier rendez-vous, on discute du style, tissus, coupe… Je suis une créatrice, donc il n’y a pas de limite ! Je fais un premier dessin, et en tant que dessinatrice je peux déjà donner une idée précise de ce à quoi la robe pourra ressembler. Il y a trois rendez-vous au total, pendant lesquels la robe va se construire : nous pourrons arranger, modifier et améliorer jusqu’au dernier moment. Beaucoup des mariées qui viennent ici choisissent des thèmes, des couleurs et des formes inhabituelles pour un mariage.

Tu t’es associée récemment à une marque de robes de mariées, Rembo Styling. Peux-tu nous expliquer pourquoi ?

Mon agenda est bien rempli, et ça me brisait le cœur de parfois devoir refuser à des femmes de m’occuper de leur robe par manque de temps (j’ai parfois eu des clientes en larmes au téléphone). Avec la marque Rembo, ça me permet une alternative : sans la créer de zéro, je peux leur offrir un service personnalisé. Rembo est une marque belge dont les robes sont créées au Portugal, leur éthique me plaît. Je ne voulais pas de Made in Taïwan ! Et en plus leur style me convient bien, il a ce côté un peu bohème et féerique que j’adore et qui complète bien ma collection.

Comment fais-tu pour conseiller une cliente ?

En tant que couturière, j’en ai vu assez pour essayer d’aiguiller mes mariées vers ce qui leur convient le mieux. Je fais beaucoup de corsets, et parfois des mariées viennent avec cette idée précise alors que ça pourrait ne pas leur convenir. J’essaie alors de leur montrer ce qui pourrait leur aller au mieux. Mais les clientes savent en général ce qui leur va ou pas, et nous cherchons ensemble les meilleures formes pour les mettre en valeur.

Ton rôle est donc de rendre les femmes jolies ?

Les femmes sont toutes naturellement jolies ! Mais on peut toutes ne ressembler à rien si on fait des mauvais choix de vêtements… Comme quand on met son vieux jogging informe le dimanche matin. Mon rôle est de sublimer la beauté naturelle de chacune par des robes qui les mettront en valeur. Mais je pense que toutes les femmes sont belles.

Sur ces belles paroles, j’ai essayé ma robe-plus-que-parfaite et quitté l’atelier de Maud ravie. Et comme dit Maud à ses clientes : « Vous êtes magiques ».

 

Retrouvez Kryzalidea sur son site et sa page Facebook

Written By

Hello! Jeune femme de 25 ans, professeur d'anglais - néerlandais au passage, et passionnée par la vie, les voyages, la lecture... J'aime écrire sur tout ça et partager mes impressions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *