Kung Fu Panda 2: The Kaboom of Doom

« Le rêve de Po s’est réalisé. Il est devenu le Guerrier Dragon, qui protège la Vallée de la Paix avec ses amis les Cinq Cyclones : Tigresse, Grue, Mante, Vipère et Singe. Mais cette vie topissime est menacée par un nouvel ennemi, décidé à conquérir la Chine et anéantir le kung-fu à l’aide d’une arme secrète et indestructible. Comment Po pourra-t-il triompher d’une arme plus forte que le kung-fu ? Il devra se tourner vers son passé et découvrir le secret de ses mystérieuses origines. Alors seulement, il pourra libérer la force nécessaire pour vaincre. »

 Toujours aussi lourdaud et maladroit, Po entreprend deux choses plutôt difficiles : sauver la Chine et se sauver lui-même de la colère qui l’oppresse. Mais qui a dit que ce Panda ne valait rien? Il a bien réussi à apprendre le kung-fu alors qu’il était initialement considéré comme un incapable et un incompétent notoire…

 Nous revoilà donc devant un dessin animé en 3D et notre côté bon enfant pointe irrémédiablement son nez. Pourtant, je ne fus pas aussi emballée que lors du premier film. C’est certes une très bonne suite (pour une fois) qui en promet bien d’autres mais… bien que les gags sont très bons, une petite voix me glissait secrètement à la l’oreille que ce n’était clairement pas le meilleur film d’animation de l’année.

 Ne soyez pas désappointés, il se peut que vous le trouviez tout bonnement génial et ce serait légitime : drôle, bien balancé, un scénario cohérent, des personnages pleins de surprises, des répliques bien senties… Bien sûr, il faut « aimer » le kung-fu et l’ambiance qui s’en dégage mais, bon, vous n’aviez pas besoin de moi pour vous en douter, n’est-ce pas?

 En somme, c’est un bon divertissement à partager en famille ou entre amis qui peut tout aussi bien attendre la sortie en DVD ou en Blu-ray que se voir au cinéma! Quant à la 3D? Comme d’habitude, bien mieux en animation et sympathique mais, je ne suis toujours pas convaincue que le jeu en vaille vraiment la chandelle!

 

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *