La fille du 14 juillet

Hector est obsédé par une fille, Truquette, qu’il a rencontrée au Louvre le 14 juillet. Pour la séduire, il décide de foncer l’emmener voir la mer et Pator. Accompagné de son ami Bertier, ils empruntent les petites routes de France en crise. En plein été, le gouvernement décide d’avancer la rentrée d’un mois. Rien n’effraie Hector et ses compères, bien décidés à retrouver La Fille du 14 juillet.

Un film intemporel qui traite d’un sujet d’actualité, la galère des vacances, et de la vie en temps de crise. Un film post 50, qui oscille entre le populaire et l’intellectuel, le nostalgique et le décalé avec des scènes frivoles assez maîtriséesUn feu d’artifice à voir et à revoir pour tout comprendre de la folie de son réalisateur. On ne peut pas être neutre, soit on aime, soit on n’aime pas.

Clin d’oeil : A l’ensemble du film.

Written By

Amoureuse de la culture, je parsème quelques critiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *