La Guadeloupe, ou plutôt les Iles de Guadeloupe : 5 destinations en une

Cet archipel compte 5 îles, ce qui vous fait 5 bonnes raisons de vous y rendre ! Cette destination soleil a tout pour vous séduire : la chaleur de vivre, la générosité des gens, les fruits exotiques et la musique pour zouker. Ces îles françaises représentent un vrai petit coin de paradis où il fait bon vivre !

Les îles de Guadeloupe sont situées dans les Caraïbes, rien que ce mot fait rêver. Et je vous rassure, aucune chance de croiser Jack Sparrow… quoique… ouvrez bien les yeux, on ne sait jamais !

Grâce à une super promo Air France, nous décollons pour la Guadeloupe au départ de Paris-Orly pour un coût de 550€ aller-retour. On atterrit à Pointe-à-Pitre (quel drôle de nom) sous une douce pluie tropicale, chaude contrairement à la pluie belge ce qui n’est pas désagréable! Et dès le lendemain, nous commençons le tour des îles sous un magnifique soleil:

1/ Grande Terre, plutôt touristique (beaucoup d’hôtels et de plages). Pour ce qui est des hébergements en hôtel, il y a l’Auberge de la Vieille Tour, superbe endroit à Gosier, mais assez cher. Si vous passez par-là, n’hésitez pas à aller faire un tour dans ses jardins. Il y a également le Club Med à Sainte-Anne, ou encore le Pierre & Vacances à Saint-François. Pour ma part, c’était plutôt gîte pas cher trouvé via le site amivac. Franchement très moyen mais largement suffisant pour le temps que nous y passions, car on était toujours en vadrouille !

Pour l’aspect plus touristique, voici ce que vous pouvez faire durant votre séjour :

– La Mangrove vaut le détour, rivière d’eau salée, avec une faune particulière. Passez faire un tour dans le marché de Pointe à Pitre puis prenez le Petit cul de sac marin (si vous venez du bas de l’île) et là vous arriverez dans la Mangrove en bateau dans le Grand Cul de Sac Marin.

– A Gosier, il n’y a rien de spécifique à voir. Cependant, je trouve que les plages y ont plus de cachet que celles de Saint-François et de Sainte-Anne qui sont beaucoup trop touristiques à mon goût.

L’îlet du gosier est très mignon aussi. Vous pouvez le rejoindre à la nage ou avec le petit bateau qui fait des navettes entre l’îlet et la plage de Gosier. N’oubliez pas votre masque-tuba et de quoi pique-niquer.

– La Pointe des Châteaux est un endroit que j’ai beaucoup aimé. La mer des Caraïbes et l’océan Atlantique s’y rencontrent. L’eau est assez agitée et le vent y souffle pas mal mais quelle formidable impression de liberté !

– Tout au nord de l’île, il y a la porte d’enfer. Pas de plages mais des falaises magnifiques. Randonnée possible jusqu’au trou de madame coco et le trou du souffleur. Facile mais assez longue et surtout en plein soleil, il y a très peu d’ombre pour s’abriter.

Le marché de Pointe à Pitre

2/ Basse Terre : ce côté de l’île est très nature. Si vous aimez, passez par :

Bouillante : c’est là que se trouve la réserve Cousteau, très bon endroit pour plonger.Personnellement, je suis passée via le CIP pour plonger. Une équipe très sympa et dynamique. Il est aussi possible de plonger sur des épaves et de nuit, mais tout dépend de votre niveau en plongée.

– Prenez la route de la traversée en voiture (route qui relie l’est à l’ouest de l’île… ou inversement). Vous serez au cœur de la forêt, au sein d’une végétation luxuriante. Sur cette route se trouve la Cascade aux Écrevisses, endroit mignon. Mais ce qui vaut vraiment la peine, c’est le Saut de la Lézarde (un peu en retrait de la route de la traversée).

– La plage de Grande Anse, au-dessus de Deshaies est très agréable.

– La plage de Grande Anse de Trois Rivières (tout à fait au sud) est mon coup de cœur. Une plage calme de sable noir, très peu fréquentée, juste magique. Par contre, les rouleaux sont très impressionnants, j’en ai perdu mon maillot ! Juste en face de ce paradis, il y a un (et un seul, on ne peut pas le louper) restaurant. La Cabane Créole si je me rappelle bien. Le tenancier est haut en couleurs, très sympathique, et propose une excellente cuisine et un planteur à tomber par terre (au propre comme au figuré.)

– Si vous êtes sportif, je peux vous conseiller une randonnée jusqu’au sommet du volcan La Soufrière. Attention, prévoyez de partir tôt pour avoir une vue dégagée. Et vérifiez à l’avance les conditions météorologiques. Pour ma part, j’ai eu de la pluie et du brouillard, on ne peut pas être chanceux à chaque fois. On n’y voyait pas à 5 mètres, et nous n’avons malheureusement pas été jusqu’au sommet, dommage.

– Amateur de rhum ? Visitez une distillerie. Il y a l’embarras du choix et je n’en ai pas une en particulier à vous recommander, chacune à ses spécificités, regardez dans votre guide celle qui vous plaît le plus.

– Finalement, les chutes du Carbet valent vraiment le détour. Il y en a trois, randonnée (balade même) plus au moins longue en fonction de la chute que vous souhaitez voir. J’ai vu la deuxième chute, complètement sous le charme ! Petit conseil aussi : la Cascade Paradise (digne d’une pub Tahiti gel douche). Vous quittez le parking des chutes du Carbet et vous descendez un peu plus bas. Sur votre gauche, vous découvrirez un petit « escalier » en bois assez raide (l’entrée n’est pas indiquée). Descendez-le (environ 20 minutes), et vous arriverez dans un endroit paradisiaque avec des sources chaudes ! Sur la route du retour, nous nous sommes arrêtés dans un sympathique petit resto : Naturel Bambou (sur la route de l’habituée), du côté gauche de la route en quittant les chutes, après être sorti de la forêt.

Les chutes du Carbet

3/ Les Saintes : petites mais paradisiaques. Une à deux journées suffisent.

– Cette île est aussi appelée l’île des iguanes. Nous avons en effet croisé un beau spécimen ! Louez un scooter (un pour deux personnes) pour vous y balader, à environ 25€ la journée. Laissez-vous porter au petit bonheur la chance, vous n’aurez que de belles surprises.

– La plage du pain de sucre est un must-do de l’île. L’eau est transparente à souhait, masque-tuba sur le nez, vous ne verrez pas le temps passer.

– Montez jusqu’au Fort Napoléon, d’où vous pourrez jouir d’une vue magnifique.

– Éveillez vos papilles et goûtez le ‘tourment d’amour’, un délicieux petit gâteau fourré à la noix de coco, trop miam !

La plage du pain de sucre

4/ Marie-Galante est appelée l’île authentique et la Désirade l’île secrète. Nous sommes restés 15 jours en Guadeloupe mais n’avons pas eu le temps de découvrir ces deux îles. Mais elles valent le détour aux dires de certains!

5/ L’ilet à Caret : nous avons joué les touristes à fond. Sur le marché de Sainte-Anne, un stand vendait des excursions d’une journée. La ‘pub’ est tout simplement canon : un bateau pour vous emmener sur un banc de sable blanc contenant 15 palmiers et un barbecue, pour passer une superbe journée. On craque et on n’a pas été déçus. On part en bateau, et comme guide une jeune nana super sympa, qui nous raconte des anecdotes sur l’île. On n’est pas nombreux sur le bateau, huit personnes seulement. Arrêt sur le marché de Pointe-à-Pitre, balade dans la Mangrove. Puis plongée à côté d’un îlet, rien devant, rien derrière ni sur la droite, ni sur la gauche, on est seuls au monde ! Ensuite, elle nous emmène près d’une épave qui affleure la surface de l’eau et où on peut faire de la plongée (masque-tuba). On s’y amuse comme des gosses. On arrive enfin sur l’îlet à Caret. Superbe endroit mais seul bémol, trop touristique bien évidemment… On se repose pendant que le barbecue prend. On mange, on boit des planteurs, on barbote et puis oooh désespoir, retour sur la terre ferme. Une journée incroyable, bonne humeur et rigolade au rendez-vous !

L’îlet à Caret

Si vous en avez l’occasion, allez à l’île de Petite Terre : je n’y ai pas été mais c’est un sacré regret ! Des amis s’y sont rendus, ils ont passé la plus belle journée de leur séjour : des raies, des requins, des dauphins…

Foncez et surtout, bon voyage !

Quelques informations pratiques :

– les compagnies aériennes : Air France, Air Caraïbes– un site internet

– pour louer une voiture, je peux vous conseiller à Baie Mahault, Location Reflexe : environ 25€/jour.

Tags from the story
Written By

Le monde est petit, c'est pourquoi j'ai décidé d'en faire le tour! Le voyage, c'est aussi à travers les films, les livres, le théâtre, la nourriture et les découvertes en tout genre. Curieuse de nature, j'ai un vif intérêt pour l'art et la culture. Je visite régulièrement des expositions, salles de théâtre et de cinéma en quête de découvertes. Avide de lecture et gourmande de nature (dans les deux sens du terme), tous les moyens sont bons pour m'évader!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *