La véritable histoire du chat botté

« A la mort de son père, P’tit Pierre, un jeune meunier, hérite d’un étrange chat qui parle comme un humain et semble doué de pouvoirs magiques grâce à de bien belles bottes… Ce chat baratineur, chanteur et danseur, va tout faire pour que son jeune maître, éperdument amoureux de la princesse Manon, puisse la conquérir. Mais sur leur chemin ils rencontreront l’infâme chambellan du Roi, son horrible bossu ainsi qu’un méchant ogre pas joli du tout… »

La véritable histoire du Chat botté n’est pas un film américain et ça se remarque au premier coup d’oeil. En effet, avec la fin de la célèbre saga « Shrek », il ne paraissait pas tellement improbable qu’ils aient décidé d’en sucer encore quelque peu la moelle, mais non. Absolument rien à voir.

Nous sommes ici devant un film d’animation révolutionnaire et ce, à plusieurs niveaux. Le travail de l’image est volontairement inspiré du jeu vidéo mais surtout on ne peut que remarquer la volonté de se différencier, de se marginaliser à travers la réalisation de ce dessin animé atypique, notamment au niveau du choix des costumes, des personnages et de la musique. Pourtant, malgré ses nombreuses originalités, le film ne décolle pas. Trop absurde, presque surréaliste, le Chat botté semble constamment shooté et, si ça n’agace pas les plus patients, la tangibilité de ce pauvre félin s’en trouve tout de même irrémédiablement châtrée. Outre cela, une certaine lenteur récurrente tend à engourdir le spectateur qui se demande parfois sur quel bateau il a embarqué…

Sa singularité et son non-conformisme en font donc un film à mettre dans les curiosités cocasses mais malheureusement pas dans les films remarquablement réussis.

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *