Lady S revient en quête d’un papa et avec Philippe Aymond comme seul père de papier

Avant le nouveau Largo Winch, le nouveau Wayne Shelton ou le retour des fracassants Blake et Mortimer, honneur aux dames, et c’est la plus sexy des espionnes de papier qui revient pour un dixième tome, ADN, où pour rentrer aux États-Unis, elle a besoin de montrer qu’elle est bien la fille de son papa, réfugié politique. Problème: celui-ci n’est son père biologique et une menace surhumaine pèse sur eux.

1162520_ladys10

En 11 ans de carrière, Lady S n’a rien perdu de son charme et de la force de ses histoires évoquant politique et monde d’aujourd’hui. Pourtant, dorénavant, ne cherchez plus la signature de Jean Van Hamme (prolifique scénariste, entre autres, des neuf premiers albums), Philippe Aymond continuera seul l’aventure de Shania, cette héroïne à/aux (l’)identité(s) trouble(s). Il allait de soi que nous devions commencer cette interview bruxelloise du très sympathique et facétieux Philippe Aymond, dans le confort des divans du Cook&Book et entourés de livres, par l’évocation du grand scénariste qu’est Jean Van Hamme.

Perfectionniste, Philippe Aymond l’est, il se fixe des objectifs et multiplie la richesse graphique. Question de renouveau?

Autre singularité de ce dessinateur, il travaille en musique. Avec la force d’évocation du génie qu’est Ennio Morricone.

Puis, il y a les voyages. Appliqué, Philippe Aymond part en photo-reportage pour nourrir son imagination et le réel sur lequel il impose sa fiction. Une fiction dans laquelle il s’immerge mais a aussi besoin de se sentir en relation avec le lecteur. D’où son blog.

Mais avant Lady S, il y avait un certain Charles S, dans un tout autre genre. Retour sur les origines de l’auteur Philippe Aymond, très vite pris sous l’aile de grands parmi les grands comme Jean-Claude Mézières et Pierre Christin.

25 ans après l’avenir s’annonce radieux, avec des projets différents pour cet artiste en perpétuelle quête de renouveau! Le point sur ses projets.

Lady S, Tome 10, ADN, de Phillipe Aymond, Dupuis, 46 pages, 12€.

Tags from the story
Written By

Cultureux vorace et journaliste avide, je me promène entre découvertes et valeurs sûres, le plus souvent entre cinéma, musique et bandes dessinées mais tout est susceptible d'attirer mon attention :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *