LADY Salon 2015: Jour 2

Me voilà de retour du deuxième jour au LADY Salon 2015!

Rien n’a changé, on sent toujours autant de bonne humeur et tout le monde est accueillant, si bien que je camperais sur place si l’occasion était donnée.

Au programme de cette journée: une dégustation de vins suivie de l’élection des coups de cœur, une conférence sur le sujet « l’orgasme est-il essentiel? » donné par un sexologue Softlove. J’ai terminé ma visite sur une lecture dans le noir des passages érotiques de La Mécanique des femmes par Magali Mineur.

Vous pensez bien qu’entre ces moments je me suis arrêtée saluer le beau vendeur de gaufres de Le Petit Nuage et que j’ai dégusté une de ses créations au chèvre et thym, un vrai délice!

Je ne m’attarde pas sur mon parcours car je vais en fait vous parler des belles idées et des belles causes que soutient le LADY SALON. Chaque année, les organisatrices du salon choisissent de soutenir une cause différente, toujours en lien avec la femme. Cette année, le salon a soutenu ardemment l’ONG Memisa, qui est une organisation médicale belge spécialisée dans les soins de santé primaires et œuvre à rendre accessible les soins de santé aux plus démunis dans les pays du Sud.

Memisa travaille avec des médecins, infirmiers et sages-femmes locaux. Stimuler l’autonomie locale et la durabilité sont au cœur de nos actions. Améliorer la qualité des soins est indispensable pour l’avenir des populations locales.

logo-memisa-french_1

Chaque entrée au salon est reversée à l’ONG pour soutenir leurs projets. Qui sait quelle association sera misE à l’honneur l’an prochain!?

Un autre superbe projet qui a attiré mon attention ce dimanche, est TOYS?!. Créé par Anna Piratti, une artiste Italienne, ce projet vise à interpeller le public sur la violence faite aux femmes, la marchandisation du corps et pour appeler au respect. Près de 800 poupées nues étaient placées sur les quelques mètres de son stand. Chaque visiteur était invité à choisir consciencieusement l’une d’entre elles et à la chérir, la respecter.

toys_annapiratti_33

Vous l’aurez compris, plus encore qu’un salon dédié au bien-être et aux plaisirs, le LADY Salon existe aussi pour faire réfléchir et percuter les esprits. Il n’est pas juste question de déguster des jus et des gaufres, de se faire gâter avec quelques surprises, de papoter entre femmes de ce qu’est la sexualité. Il est aussi question (et grand temps) d’ouvrir les yeux et de serrer les poings face à des réalités qu’on préfère parfois ignorer. L’occasion nous est donnée de tendre la main vers l’autre, même un peu.

J’ajoute que la possibilité d’aider à lutter contre le cancer du sein est donnée par Mithra Woman Race, qui organise des courseS féminines dans le but de soutenir diverses associations dans ce combat.

Photo-1-La-Liegeoise-2015

Pas de pet à vous rapporter? mais laissez-moi vous dire que cette petite lecture érotique dans le noir ne laisse pas indifférent. Entre fous rires et moments d’écoute attentive, toutes les participantes se sont relevées avec du rouge sur les joues et une étincelle dans le regard. C’est ainsi que je vois une femme heureuse et ça a admirablement bien clôturé mon passage au LADY Salon 2015.

A l’année prochaine, sans faute!

Tags from the story
Written By

"Née, nourrie, vêtue et pas velue. Un poil artiste, la plume en patte, je miaule, je grogne, tout ce qui compte c'est qu'on ne m'oublie pas trop vite.Née, nourrie, vêtue et pas velue. Un poil artiste, la plume en patte, je miaule, je grogne, tout ce qui compte c'est qu'on ne m'oublie pas trop vite. Etudiante en communication, passionnée de dessin, d'écriture, de culture avec un C, je suis aussi animatrice radio à mes heures perdues et pleine de rêves et de projets fous et insensés. Tout ce que je ne dis pas tout haut, je l'écris ou je le dessine. Je parle beaucoup, même avec la bouche fermée."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *