Le Jardin de Berthe

Visiter Lyon n’est pas aisé. A l’instar de Paris ou de Bruxelles, c’est une graaaande ville, longue, large et compliquée. Traversée par deux fleuves, savant mélange entre reliques gallo-romaines, fondations médiévales, superbes constructions néo-classiques, fières maisons du 19ème siècle, constructions sans charme du 20ème et bâtiments flambants neuf, le regard s’étonne et s’affole devant tant de disparité… Ainsi, lorsque vous y mettez les pieds, une seule chose est sûre : Lugdunum vit encore sous ses fondations et, en mutation constante, cette ville est loin d’avoir dit son dernier mot.
Mais soit. Nous ne sommes pas là pour faire quelques envolées lyriques sur la région lyonnaise mais bien pour parler estomac. Car si d’aucuns affirment que la nourriture spirituelle se suffit à elle-même, soit on manque de spiritualité, soit se rendre à l’évidence : le corps humain n’est généralement pas de cet avis. Et c’est le corps mû par ce sentiment puissant qu’est la faim que nous découvrîmes Le jardin de Berthe.
Le Jardin de Berthe, qu’est-ce que c’est ? C’est très simple ! C’est un restaurant qui offre essentiellement des ravioles et des salades. Trois menus trois services (pouvant être raccourcis pour quelques euros de moins), quelques pièces de viandes, diverses ravioles mais surtout des salades ! Lyonnaise, Sicilienne, Mexicaine, Marocaine, Thaïlandaise… Y’en a pour tous les pays et tous les goûts. Parmi cette vingtaine de salade, il y en a même une Végétarienne… Et puis, il y a les incontournables desserts ! Outre les classiques, nous retrouvons deux desserts très « girly » : un velouté framboise et une tarte à la praline (de Lyon, c’est-à-dire une amande enrobée de sucre rose).
Des ingrédients originaux mais surtout la longueur de la carte, la présentation soignée et d’énormes assiettes sont la base du succès de ce restaurant. Sans oublier le prix variant entre 17 et 22 euros pour les menus et entre 10, 50 et 13,50 euros pour les salades.
Toutefois, pour une « carrément méchante jamais contente » comme moi, je n’ai pu m’empêcher de voir quelques ombres au tableau.
Premièrement, le fait que ce soit un gros restaurant qui tourne très bien se fait ressentir… Les serveurs ne sont pas plus sympathiques que ça, toujours pressés de s’occuper des autres tables qui ne désemplissent pas, et les ingrédients ne sont tous pas frais. Des carottes râpées à la vinaigrette et des asperges qui ne goutent que le sel, les tomates sont prédécoupées, ainsi que les concombres et les salades de fruit « maison » préparées macèrent depuis (au mieux) le début de la soirée… On n’est clairement pas dans le petit restaurant amoureux du travail au cas par cas.
Deuxièmement, il n’y a qu’une et unique toilette. Tant pour les hommes que pour les femmes. Si nous n’avons pas été victimes de file d’attentisme, il va de soi que lorsqu’on accueille un certain nombre de personne, il serait plus judicieux d’avoir, at least, deux (même toutes petites) toilettes ! Enfin, espérons pour eux que personne n’ait de nausée au moment de Bebert fait sa commission du soir et tout ira bien dans le meilleur des mondes !
En conclusion ? Si vous avez envie de salades variées, n’hésitez pas à vous rendre au 3 rue Fleurieu à Lyon. Si vous cherchez plus la couleur locale, les spécialités lyonnaises et l’ambiance vieille ville, rendez-vous rue Saint Jean et vous serez comblés (mais pas forcément votre portefeuille, par contre).
Le Jardin de Berthe
3 rue Fleurieu – Lyon
Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *