Le « ombre hair » : testé et approuvé

Les ami(e)s, il est temps que nous parlions de quelque chose d’essentiel: les cheveux, et plus particulièrement les colorations.Voilà déjà plus de trois mois que je suis passée du côté blond de la force, optant pour un « ombre hair » ou « balayage tie & dye«  , même s’il y aura toujours un emmerdeur pour dire que ça n’est pas la même chose. Le concept: avoir une couleur plus foncée aux racines que sur les longueurs. Perso, c’est ma couleur naturelle qui sert de base, soit un châtain clair (que les coiffeurs nomment « blond moyen cendré » histoire de simplifier les choses). Mes mèches décolorées débutent au niveau des yeux pour un effet « je suis allée surfer il y a six mois » (même si je déteste la chaleur, le sable et tout ça), contrairement à d’autres filles qui décolorent uniquement leurs pointes de plusieurs tons pour un effet plus contrasté. Comme une image vaut mille mots, je vous laisse observer le résultat.

Si vous aimez ce look, je ne peux que vous conseiller de l’adopter car:

  1. L’entretien est super facile. Pas de « racines », donc pas de visite chez le coiffeur tous les deux mois pour faire une retouche, donc pas de compte en banque qui fait la gueule.
  2. Quand vous attachez vos cheveux, on voit principalement votre couleur naturelle. Vous pouvez ainsi aisément quitter votre étiquette de blonde.
  3. En gardant votre couleur naturelle près du visage, vous évitez les faux pas. Car la colo fraichement refaite qui jure avec le teint, c’est pas in du tout.

Comment obtenir ce résultat? Sincèrement, allez chez le coiffeur. Les balayages maison devraient être interdits depuis 2001, à moins de vouloir ressembler à un zèbre. Perso, je suis allée chez Camille Albane, rue du Bailli, à Bruxelles. Les coiffeurs sont à l’écoute, doués et connaissent la technique. Rien à voir avec la connasse qu’on a déjà toutes rencontrée et qui arrive à louper une coupe super basique. Ce n’est pas bon marché, mais les prix ne sont pas extravagants.

A qui cela convient? A celles qui ont les cheveux longs (ou limite mi-longs) et pas trop clairs. Le top du top étant d’avoir un effet wavy pour parfaire le look, mais je vous rassure: on peut tout à fait s’en passer.

Comme vous le démontrent ces photos, il y a de nombreuses manières de porter le « ombre hair » . Celles qui ont les cheveux foncés auront cependant plus de possibilités en ce qui concerne les contrastes. De plus, pas besoin d’aller d’office vers le blond: les teintes ambrées ou caramel peuvent également être du plus bel effet! Et si vous êtes casse-cou, vous pouvez aussi teindre vos pointes en rose ou toute autre couleur WTF, mais ne vous vexez pas si des touristes vous prennent en photo.

Pour finir, je ne peux que conseiller à celles qui n’ont plus refait leur colo depuis un an de faire genre « c’est fait exprès, ne connais-tu pas le tie & dye, petit abruti? », histoire de masquer leur laisse-aller. La prochaine fois, on parlera des chignons cache-misère, coiffure idéale quand on zappe la case shampoing. Je suis sûre que ce sujet nous réunira toutes!

Written By

Clara, la vingtaine avancée, passionnée de style, voit la mode comme un moyen de se mettre en valeur et de se sentir mieux dans sa peau. Dans la "vraie vie", travaille comme copywriter et community manager.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *