Lego ergo ludo?

On vous avait déjà bassiné avec les jouets et leur évolution over technologique en décembre. On revient sur le sujet avec l’évolution d’une des plus grandes firmes de jouet du monde

Vous aussi, vous avez passé des heures à assembler ces petites briques colorées afin de créer un super véhicule, une navette spatiale ou d’autres bidules improbables ? Vous aussi, vous cassiez la tête sur les plans de construction de vos engins super évolués dont vous étiez très fiers ?

C’est indéniable, les Lego font partie de ces jouets connus de tous, ces jouets « phares »vendus dans tous les pays du monde, ou presque et auxquels on pense non pas sans une certaine nostalgie.

Toutefois, alors que pour moi les Lego ont toujours rimé avec créativité et construction, il semblerait toutefois que le jeu ait pris un tout autre tournant… En effet, à l’époque, le petit bonhomme jaune (très laid, cela dit en passant) ne servait qu’à une seule chose : ne pas perturber mon petit esprit rationnel avec l’idée qu’un véhicule pourrait se conduire seul.

Mais Lego n’avait pas l’intention de prendre la poussière et de devenir obsolète. Ainsi, pour rester dans le coup et plaire aux enfants d’aujourd’hui, le personnage a été peaufiné. Au point de créer une Lego City où les pompiers sont confrontés à des événements plus ou moins dramatiques.

La ville Lego n’est pas seulement des nouveaux jouets, nos amis se sont aussi amusés à faire des BDs, des vidéos, des jeux… Tout un univers qu’ils ont cherché à rendre plus humain et plus cocasse.

En créant différents caractères, des individus ayant chacun leurs caractéristiques, Lego a été jusqu’à se lancer dans les personnages de films et de dessins animés version Lego. Gandalf en Lego ? Oui, c’est possible ! Incroyable, non ?

Que pensez-vous de toutes ces nouveautés ?

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *