Les Amants Passagers

Des voyageurs du vol 2549 de la compagnie Peninsula, pensent vivre leurs dernières heures. Pour faire face à la mort, certains passagers et l’équipage vont se dévoiler, parfois vivre le moment présent pour ainsi oublier l’angoisse du moment.

Un moment de récréation que Pedro Almodovar s’est autorisé, un clin d’œil à la comédie libertaire de ces débuts et loin de ces derniers films. Il ne faut rien chercher, ne rien intellectualiser, on peut parler dans ce film de «joli bordel». Le prince du cinéma veut s’amuser avec des situations improbables et des personnages atypés. Le seul reproche que l’on peut faire, c’est que l’on sent à travers ce film, qu’Almodovar essaie de retrouver l’énergie de ses débuts. Pour cette comédie, il n’y a pas d’entre deux, soit on aime, soit on n’aime pas. C’est à vous de voir.

Clin d’œil : L’actrice Blanca Suárez est à surveiller. Un « petit » rôle dans ce film, mais une présence incroyable.
Written By

Amoureuse de la culture, je parsème quelques critiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *