Les amis de Carole

« C’est la fin du mois d’août… L’été n’est pas éternel et Carole l’oublie parfois. Elle invite ses voisins pour un barbecue. La soirée s’annonce très belle et les robes légères… Mais les emmerdements ne prennent pas de vacances. On ne se méfie jamais assez de nos voisins. »

Si nous n’avions que deux mots pour vous décrire cette pièce, ce serait probablement, sans y réfléchir, « allez-y !».

Quelle bonne idée de monter une pièce haute en couleur et aux effluves estivales lorsqu’au début du mois de mars, on est plus au stade de la morosité hivernale – combinée à l’austérité économique – qu’ à celui des barbecues en tongs accompagnés d’un petit kir !

Ajoutez à cela un texte se jouant de l’hypocrisie constante entre amis, voisins et connaissances ponctué de jeux de mots et de bonnes petites boutades, des acteurs (mais surtout une actrice, Catherine Decrolier, dont les mimiques sont tout simplement à mourir de rire) convaincants, un décor sympathique et, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, vous voilà rentrés chez vous, satisfaits d’avoir passé une très bonne soirée.

Certes, quelques bémols sont à déplorer – et ce, notamment au niveau du rythme qui n’est pas toujours fluide* – et quelques cafouillages sont remarqués mais qu’importe ! Le but de Christian Dalimier était de faire rire son public ? Qu’à cela ne tienne, c’était réussi !

* En effet, quelques longueurs se retrouvent – notamment au milieu de la pièce – et s’opposent un peu trop à la rapidité du « dénouement final ».

Du 8 au 24/03 à 20h30 à l’Arrière-scène, 32 rue de Chambéry à 1040 Bruxelles. Les prix sont entre 10 et 15 €.

De: Christian Dalimier

Avec : Catherine Decrolier, Sophie Schneider, Laurence Warin, Thibaut Nève et Christian Dalimier

Mise en scène : Christian Dalimier

Pour plus de détails sur les tenants et aboutissants de la pièce, une autre critique chez Morgouille.

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *