Les bonnes intentions

« Ils sont jeunes mariés, agriculteurs et ne peuvent pas avoir d’enfants. Elle est née en Asie, elle a été abandonnée, elle a trois ans et demi. La grande rencontre a lieu un jour d’été, à l’aéroport de Zaventem. C’est un jour de fête, une nouvelle vie commence, ils veulent être heureux avec elle. Pourtant, à la seconde où leurs regards se croisent, les rêves de bonheur s’effondrent. Le destin en a décidé autrement, leur histoire sera sombre et douloureuse. Entre elle et eux il n’y a pas d’amour possible. Ces trois êtres abîmés vont se livrer une guerre sans merci où la petite cruauté ordinaire se transformera inexorablement en un combat meurtrier. »

C’est une véritable tragédie qui se déroule sous nos yeux au théâtre de Poche du 20 mars au 7 avril…

Une vie douloureuse, faite de deuil et d’incompréhension, voilà ce que nous raconte Cathy Min Jung en une heure de temps, à peine. Une heure pour raconter des années de souffrance, une heure pour raconter un passé sombre et sanglant. Une heure pour nous faire vibrer.

Son jeu est impeccable et même imposantSeule en scène, ses gestes sont sûrs, sa voix est posée, son regard franc et un peu moqueur. Elle n’a peur de rien ni de personne.

Sur scène, une « boîte », à mi-chemin entre la caravane et le cabanon, s’ouvre sur une petite chambre modeste et esseulée. Ce décor épuré est toutefois rapidement agrémenté de vidéos qui égaient et dédramatisent le récit terrible… Et finalement, la boîte se referme, comme une valise qu’on range, dans les tréfonds de notre mémoire.

Que dire de plus ? Malgré son sujet noir, Cathy Min Jung parvient même à nous faire rire… N’est-ce pas là la meilleure preuve d’une incontestable réussite ?

Du 20/03 au 07/04 au Théâtre de Poche, 1a Chemin du gymnase à 1000 Bruxelles, de 8 à 16 €.

De: Cathy Min Jung

Avec: Cathy Min Jung

Mise en scène: Rosario Marmol Perez

Plus d’infos sur le site du Poche.

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *