Les enfants de Jehovah

« Fabrice Murgia n’a peur de rien. Après la douloureuse thématique de l’exil et l’immigration dans son précédent Exils, le voici qui s’attaque au sujet de la dérive sectaire. Inspiré par une lointaine histoire familiale, le jeune metteur en scène tente de comprendre dans ce spectacle la mécanique et les effets de l’endoctrinement chez les Témoins de Jehovah. »SECTE, nom féminin (latin secta, de sequi, suivre)

Comment reconnaître le délire de la réalité lorsque même nos perceptions de spectateur sont brouillées. On nous fait passer de la projection de film au jeu d’acteur par caméra interposée, de l’apparition fantomatique embrumée à son clone se présentant d’une voix cauchemardesque…

Cette pièce est courte, mais en une heure, elle nous retourne, nous choque. La technologie qui anime l’atmosphère et le décor sont ici au service d’une scénographie relativement statique, nous laissant sombrer dans cet univers délirant, terrifiant presque surréaliste.

Pourtant le sujet et même les personnages sont bien réels. C’est l’histoire d’une tragédie familiale, une histoire d’exil, de drames, une histoire de fuites. Celle d’une réalité trop douloureuse puis celle d’une fausse réalité supposée apaiser tandis qu’elle devient elle-même source de douleur.

Au fond, c’est la perte qui est au centre de cette pièce. Que ce soit la perte d’un être, celle de l’innocence, celle son libre arbitre ou finalement celle de l’esprit…

Quoi qu’il en soit, Fabrice Murgia qui, en septembre, nous offrait déjà Ghost Road au Théâtre National… est un jeune comédien, dramaturge et metteur en scène belge dont la carrière n’est pas prête de s’arrêter!

Du 20/11 au 01/12 au Théâtre National, 111-115 Boulevard Emile Jacqmain à 1000 Bruxelles. Les prix oscillent entre 10 et 19 €.De: Fabrice Murgia et la Cie Artara

Mise en scène: Fabrice Murgia et la Cie Artara

Avec: Cécile Maidon, Magali Pinglaut, Ariane Rousseau

Plus d’informations sur le site du Théâtre National.

 

Tags from the story
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *