Les Estivants

Les Estivants est une pièce de Maxime Gorki, montée par le collectif anversois tg STAN pour la première fois en néerlandais en 2010. Elle met en scène l’été d’un petit groupe d’amis issus de la classe moyenne russe. Ils mangent, boivent et surtout bavardent des sujets qui les inquiètent ou les amusent, et surtout de leur condition de self-made «intelligentsia ».

Comme souvent avec cette compagnie, il n’y a pas vraiment de décor : quelques chaises qu’on empile et qu’on déplace en fonction des besoins de la scène suffisent à faire naître la fiction, même si absolument rien n’évoque la Russie du début du 20e siècle. De même, comme pour étonner encore le spectateur, les acteurs jouent souvent plusieurs rôles et changent un élément de costume pour nous le signifier. Ces transitions sont toujours assez claires, et si cela provoque parfois quelques secondes d’égarement, le spectateur n’est jamais perdu.

D’ailleurs, les tg STAN font tout pour installer une réelle intimité avec leur public : en étant déjà sur scène à notre arrivée, en brisant allègrement le quatrième mur (« Maintenant je change de personnage hein !»), impossible de ne pas rentrer dans l’histoire ni de ne pas s’attacher à eux. A eux, les personnages, mais aussi à eux, les acteurs : car ce qui fait la force des représentations de ce collectif, c’est qu’il se situe toujours à la lisière de la performance. Même si il n’y a pas, à proprement parlé, de moments d’improvisations, on sent bien la capacité des acteurs à laisser de la place à l’instant présent. D’ailleurs, ce n’est sans doute pas un hasard si les coulisses sont systématiquement enlevées lors de leurs représentations, piégeant les acteurs sur scène lorsqu’ils ne jouent pas.

Ajoutons que même si le spectacle est un peu long, on ne voit pas le temps passer grâce à l’énergie et l’inventivité des acteurs.

Les Estivants est donc une pièce à ne pas manquer, tant pour l’intelligence du texte (on aurait voulu avoir un cahier pour y noter toutes les bonnes citations…) que pour le talent jubilatoire des acteurs, et leur façon si particulière d’aborder la scène !

Les Estivants est joué dans le cadre de Toernee Général, tout comme Les Antigones (du 22 au 26/1 au Théâtre National).

Du 16/01 au 19/01 au KVS, 146 rue de Laeken, 1000 Bruxelles. Le prix est de 12 à 19 euros.De : Maxime Gorki et tg STAN

Mise en scène : tg STAN

Avec : Robby Cleiren, Jolente De Keersmaeker, Sara De Roo, Damiaan De Schrijver, Tine Embrechts, Bert Haelvoet, Minke Kruyver, Frank Vercruyssen et Hilde Wils

Plus d’infos sur le KVS et le Théâtre National.

Written By

Diplômée en Arts du spectacle vivant (ULB), actuellement en master à l'INSAS (écriture), j'aime les chats, les bouquins, le théâtre et les muffins au chocolat (surtout ces derniers :) ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *