Les nouveaux héros: le film de super héros pour vos enfants

Après La Reine des Neiges l’année dernière, la nouvelle animation Disney débarquera en France, non pas à Noël comme à l’accoutumée, mais en février 2015.

Adieu les insectes, les jouets ou autres reines de glace, avec Les Nouveaux Héros, Disney change d’univers en adaptant un comic book (Big Hero 6, titre original du film aux USA) inspiré de l’univers Marvel et de la culture manga!

Sorte de Avengers pour enfants (en moins effrayant et moins violent), rappelons-le, Disney a racheté Marvel Entertainment en 2009, Les nouveaux Héros est LE film de super héros pour les petits!

Le héros principal est Hiro, un petit garçon de 14 ans, génie de la robotique (clin d’œil à Tony Stark) qui rêve d’intégrer l’institut de technologie dans laquelle se trouve son grand frère. Mais, un jour, victime d’un complot criminel son frère disparaît soudainement. Avec les amis de celui-ci, tous chercheurs en robotique et cerveaux de l’institut de technologie, Hiro va former son équipe de super héros afin de venger la mémoire de ce frère disparu.

Les apprentis héros se nomment GoGo Tomago (doté de facultés électro magnétiques), Wasabi (l’intelligent névrosé maniaque), Honey Lemon (chimiste surdouée et un peu folle), Fred (parfait geek) et … Baymax, le robot innovant, fruit de l’invention du frère disparu. Vous tomberez sans aucun doute sous le charme de ce dernier personnage qui devrait plaire aux petits en particulier. Baymax est le nouveau robot Disney. Loin de Wall-E ou de célèbres robots japonais, Baymax est un géant de vinyl, matière rassurante et réconfortante qui se gonfle et se dégonfle au gré de ses apparitions. Anthropomorphe, sa matière modulable à souhait (dont le rendu technique très réaliste est bluffant) en fait à plusieurs reprises un ressort comique du film qui devrait plaire aux plus jeunes. Aux Etats-Unis, au El Capitan sur Hollywood Boulevard, il est la star du film et est précédé d’un show laser live mettant en scène le personnage de Baymax.

Vous l’aurez compris, pas besoin d’être adepte de films de super héros pour être conquis par ces nouveaux heros tant l’animation est riche et originale. A commencer par le lieu de l’action qui se déroule à Fransokyo, une ville imaginaire et futuriste entre San Francisco et Tokyo (lieu où se déroule le comic book), les deux villes berceaux des hautes technologies.
La seconde lecture devrait ravir les plus grands car Les Nouveaux Héros se veut aussi être une belle célébration de l’amitié (celle d’un ado avec un robot), mais aussi un film touchant sur le deuil et l’absence et le passage à l’âge adulte (mais attention, rassurez – vous, cela reste un film d’animation).

Hiro, le petit génie en perte de confiance, isolé dans sa chambre d’enfant va vivre une sorte de voyage initiatique, s’improviser justicier en herbe, apprendre à maîtriser et exploiter son talent pour découvrir le monde et ainsi devenir adulte.

Les Nouveaux Héros est un savant mélange de super héros, d’action, d’aventure et d’humour, visuellement épatant et brillamment animé. L’ensemble mêle l’émotion d’un Géant de fer à l’inventivité et l’humour des Indestructibles.

On regrettera sa sortie tardive en France (prévue seulement en février, 3 mois après les États-Unis) et qu’il ne sorte finalement pas pour les fêtes de fin d’année comme c’est souvent le cas des animations Disney. Face aux nombreux films pour enfants de fin d’année (Astérix , Paddington ou Les Pingouins de Madagascar), ce sera ainsi la première fois qu’un Disney n’est pas programmé au Grand Rex dans le cadre de ses célèbres féeries des eaux de Noël.

Mais il est malgré tout fort à parier que ces nouveaux héros seront les nouveaux compagnons de vos enfants pendant les prochaines vacances d’hiver car le film sortira en France le 11 février 2015.

Bonus : A souligner, le film propose en avant-programme (une tradition Pixar), le court-métrage Festin  » Feast », un petit bijou d’animation savoureux et appétissant qui raconte les vies amoureuses d’un homme. Plébiscité au Festival de Annecy, l’originalité de cette petite merveille d’animation est que le point de vue est celui de Winston …un petit chien très gourmand. Les divers états amoureux sont ainsi vus à travers Winston et sa gamelle qui est nourrie en conséquence. Pizzas, frites, pâtes à la bolognaise, la gamelle de Winston est dans tous ses états jusqu’au jour où Winston trouve une salade verte…

On ne vous en dit pas plus, si ce n’est qu’en février vous allez vous régaler !

Tags from the story
Written By

Atteinte de cinéphilie aiguë, Lorraine Lambinet, fille de projectionniste, a passé son enfance dans les salles obscures. Titulaire d'une Maîtrise Arts du Spectacle et Écrits Cinématographiques, elle a touché à tous les domaines du 7ème Art aussi bien à la programmation (Festival Quais du Polar, Courts du Polar), l'exploitation (Projectionniste), la réalisation (Assistante réalisatrice) ou la production (Assistante de production long-métrage ). Aujourd'hui, elle est Directrice d'un cinéma en région parisienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *