Un lion à Paris, un album jeunesse qui vaut le détour !

Un lion à Paris, tel est sobrement intitulé l’album, désormais classique, de Beatrice Alemagna réédité par Casterman ce 9 novembre 2016. L’illustratrice et auteure de livres jeunesse a reçu de nombreux prix pour ses créations originales (prix du concours d’illustration « Figures futures » du salon du livre de Montreuil à Paris en 1996, les prix Attention Talent-Fnac, en 2000, et le prix Octogones du CIELJ, en 2002). Elle crée par ailleurs des affiches pour « L’Ecran des enfants » à Beaubourg et expose dans de nombreuses villes du monde entier. Auteure d’une quinzaine de livres pour enfants dans lesquels elle exprime d’une belle manière son talent créatif remarquable, Un lion à Paris ne fait pas exception.

En effet, cet album se présente sous un format exceptionnellement grand, voire immense (38,5 cm sur 29 cm), ce qui offre un bel objet dont on a envie de prendre soin. Le livre est à employer horizontalement et propose des doubles pages divisées en un court texte (2-3 phrases) présenté sur la page supérieure, ainsi qu’une image imposante et colorée sur la page inférieure.

Lorsque l’on ouvre le livre, notre curiosité se porte immédiatement sur les illustrations, en effet, entre collages, photos et coups de crayons, les images offrent une singularité qui attire le regard et invite à la contemplation.

Beatrice Alemagna nous plonge dans la vie d’un lion qui, s’ennuyant dans sa savane et déterminé à trouver une vie meilleure plus porteuse de sens, décide de partir à la découverte d’une grande ville, Paris. À sa grande surprise, il n’effraye personne et passe même inaperçu malgré ses nombreuses tentatives d’attirer le regard et de construire des liens. Il déambule alors aux quatre coins de la ville en vue d’obtenir, quelque part, cette attention qu’il désire tant.

Ce périple est raconté au jeune lecteur à travers les yeux d’un lion qui porte sur la ville un regard différent de celui des Parisiens, celui d’un étranger extérieur qui cherche à trouver sa place dans ce nouveau milieu si différent de la savane, à s’y familiariser, voire à se l’approprier comme semblent le faire si facilement les autres, ces Parisiens qu’il voit passer sous ses yeux et qui ne le regardent pas. Sa vision des choses un peu décalée fait sourire : les baguettes sont prises pour des armes, Mona Lisa le suit à son passage et lui dédie un regard tendre, le Sacré-Cœur est comparé à une tarte à la chantilly, etc.

Au fil de son expédition, Paris lui paraît de plus en plus accueillante et belle, jusqu’au moment où il trouve enfin un lieu où il se sent bien et où les gens semblent enfin le remarquer : il se place sur un grand socle qui trône au milieu d’un carrefour et décide d’y rester, « immobile et heureux ». Ce lieu est par ailleurs un clin d’œil à la Place Denfert-Rochereau sur laquelle se trouve la statue d’un majestueux lion et qui a inspiré l’auteure.

Ce livre est destiné aux enfants à partir de 3 ans, mais sera sûrement apprécié également par les plus grands. L’enfant y trouvera du plaisir, tant dans l’originalité de l’intrigue qui consiste à suivre le protagoniste dans un environnement qui n’est pas du tout celui d’un lion, que dans la beauté des images qui peuvent, par ailleurs susciter une discussion entre lui et l’adulte au sujet de ces différents lieux qui lui sont peut-être familiers, ou encore sur les nombreux détails que comportent les planches.

Un lion à Paris, de Beatrice Alemagna, publié chez Casterman, 2016, 32 p., 23 €. ISBN : 9782203106307.

Tags from the story
Written By

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *