Des livres hybrides entre roman et BD

Entre roman et BD, les livres ont distendu les frontières pour désormais allier les deux formats et puiser dans leurs forces communes. En voici, encore deux exemples parus il y a peu.

Hyperbole, Allie Brosh fait trésor de l’enfance !

Ce n’est ni un roman, ni une BD. Voilà un bouquin hybride qui rentre difficilement dans une catégorie. Et ce n’est pas son seul avantage. Véritable phénomène dans le monde anglophone, Hyperbole d’Allie Brosh sort enfin en francophonie, accompagné d’une sérieuse liste de bonnes raisons de le lire (de nombreuses distinctions comme le Meilleur livre d’humour de l’année, le Prix des Libraires; des milliers de clics sur Google chaque jour et des critiques unanimes).

arton3842

Hyperbole est donc l’oeuvre d’une talentueuse Américaine qui, à 25 ans à peine, a conquis le monde grâce à un blog sur lequel elle a compilé toute une série de souvenirs et d’aventures qui ne peuvent germer que dans la tête d’un enfant. Le blog a attiré, jusqu’à aujourd’hui, plus de 72 millions de visiteurs, sans doute tombés amoureux de ce style très personnel et de ces illustrations réalisées à partir du logiciel PaintBrush. Illustrations qui, on l’avoue, peuvent en refroidir plus d’un: pas loin des « Mêmes » (vous savez ces phénomènes qui pullulent sur le net et les réseaux sociaux), les dessins sont sommaires, pas toujours très beaux et peu raccords avec la réalité (ici Allie ressemble tout au long du livre à un poisson avec un chapeau triangulaire).

depression-xalt

Pourtant, on aurait tort de s’arrêter à cette dimension tant, d’une part, on se met très vite à apprécier ces dessins simplistes mais qui font bien résonance à l’univers de l’enfance, et d’autre part, tant les péripéties fantasques d’Allie valent la peine d’être lues. Ainsi, Hyperbole commence par une lettre écrite par Allie pour Allie (vous suivez?), de son moi-de-10-ans à son moi-de-25-ans et esquissant les questions qu’un enfant est en droit de se poser sur son avenir: qu’est-il devenu? et ses parents? ses passions? … et surtout a-t-elle toujours des chiens? Car oui, les chiens, c’est le dada d’Allie. Pire, son obsession. Et c’est sans doute ce qui donne le plus de matière hilarante à ce bouquin. Dont deux chapitres terrassant toute volonté de rester sérieux face à cette perle de l’humour: comment vérifier si son chien est crétin et débile? (tout un modus operandi à suivre et à respecter à la lettre) ou un guide des concepts de base à destination des chiens, absolument croustillant (« Depuis plusieurs années, vous vivez sous mon toit, dormez dans mon lit, et avez baptisé le moindre centimètre carré de mon jardin. Et à moins que vous ne réussissiez à vous sauver ou à mourir, vous allez vivre avec moi le reste de votre existence. En conséquence, il y a certains principes que vous devrez connaître. La plupart sont très basiques et devraient se passer d’explications, mais étant donné votre absence totale de bon sens, les gars, voici…« )

hyperbole-allie-brosh-L-iPfZp0

Au final, Hyperbole est un joyeux retour au goût de l’enfance, tout en insouciance mais aussi en prise de conscience des choses moins drôles de la vie (les affres de la dépression, notamment). Un excellent ouvrage variant aussi autour des questions et angoisses existentielles, et qui toujours, avec beaucoup d’humour, remet du baume au cœur. Loin de la morosité parfois accablante, Hyperbole est de ces livres qui redonnent le sourire en moins de temps qu’il faut pour le dire. Un petit trésor!

Hyperbole par Allie Brosh (traduite par Carole Delporte), aux éditions Les Arènes, 314 pages, 20,80€


La ligue des économistes extraordinaires, fun mais pas fan

Dans la même lignée, voilà un ouvrage plus théorique, mais pas moins comique, réalisé par le journaliste économique Benoist Simmat et le dessinateur Vincent Caut qui, à seulement 23 ans, est issu de cette génération talentueuse de dessinateur-blogeur à succès (Vincent Caut publie depuis 4 ans, des bandes dessinées dans les maisons d’édition les plus prestigieuses). La ligue des économistes extraordinaires fait le pari de retracer l’histoire de l’économie moderne à travers ses auteurs et théoriciens les plus emblématiques. En épisodes de 4-5 pages, le tandem explore ainsi l’économie du classique Adam Smith au coach des traders, Daniel Kahneman.

CV_ECONOMISTES

Véritable hantise de certains (j’en sais quelque chose, étudiant la communication, je dû me « farcir » d’imbuvables cours sur les procédés économiques), l’économie et son histoire se dévoilent ici sous un jour neuf, dépoussiéré à la lumière de plus de 200 ans d’expérience et de remises en cause. Ce livre est plutôt bien structuré: Benoist Simmat écrit la biographie, la thèse, et le plantage des différents économistes tandis que Vincent Caut illustre le propos via des petits strips et des petites planches de BD. Pas mal d’humour émane de l’ensemble, d’un libre-échange de baffes à l’interview de Marx et Engels dans un show télévisé.

casedeux

Car, si le plus grand attrait de cette fausse BD est l’interprétation désopilante de Vincent Caut, décidément très prometteur, il reste pas mal de doute sur la réelle intelligibilité de l’ensemble tant, à force de trop vouloir résumer, Benoist Simmat se perd dans des notions trop succinctes que pour en apprécier la saveur. Et les textes restent fort indigestes pour ceux n’ayant pas la joie de pratiquer l’économie, le comble pour ce genre d’ouvrage. Pas de quoi briller en société ni en apprendre énormément donc, mais La Ligue des économistes extraordinaires reste un bel état des lieux rappelant, en usant d’humour mais aussi de raison, que l’économie n’est pas une science exacte. Et que ce qui est vrai à un moment donné de l’histoire ne l’est pas nécessairement à long terme. Ce livre hybride est au final une mise en garde contre une trop grande confiance en la science économique, qui reste un petit peu en-deçà de ce qu’on attendait. Dommage.

case640

 La ligue des économistes extraordinaires par Benoist Simmat et Vincent Caut, Dargaud, 173 pages, 14,99€.

Tags from the story
,
Written By

Cultureux vorace et journaliste avide, je me promène entre découvertes et valeurs sûres, le plus souvent entre cinéma, musique et bandes dessinées mais tout est susceptible d'attirer mon attention :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *