LP, déjà sold out au Cirque Royal

Et dire que je pensais avoir découvert la perle rare en allumant ma télévision le 6 février 2017 ! Après avoir écouté l’avocat Eric Dupont-Moretti, surnommé « Acquittator », les chroniqueurs de C’est dans l’air ont laissé la place à l’invité musical. Seul devant mon petit écran, j’étais troublé par cette étrange artiste, véritable croisement physique entre Dylan et Donovan. Avec mon habituelle ingénuité j’avais l’impression d’avoir découvert avant tout le monde mon mouton à cinq pattes. Transporté d’admiration par cette artiste que moi seul venais de découvrir, je me suis précipité vers les réseaux sociaux pour avertir le monde entier. Mon meilleur ami m’a alors fait redescendre de mon nuage : « LP ? Tu débarques, c’est ma mère qui me la fait découvrir. Monsieur Buzz ! »

En effet, Laura Pergolizzi alias LP n’en est pas à son premier essai. Heart-Shaped Scar (2001), Suburban Sprawl & Alcohol (2004) et Forever Now (2014) : trois albums plus ou moins passés inaperçus avant la consécration Lost on you. À 37 ans, après avoir roulé sa bosse à travers les États-Unis post 11 septembre, la jeune artiste semble avoir trouvé son public.

Pourtant, LP n’a pas attendu ses 30 printemps pour vivre de son art et écrire pour d’autres. De la voix auto-tunée de Cher (Red) au déhanché putassier de Rihanna (Cheers) en passant par la version adoucie du titre de Marilyn Manson chantée par Christina Aguilera (The beautiful People) au boys band Backstreet Boys (Love will Keep You Up all Night), Laura Pergolizzi a su faire de l’alimentaire pour pouvoir développer son talent.

LP fait partie de ces artistes qu’il faut absolument voir en live. Ce genre de personnalité ne peut se satisfaire d’un simple album, fut-il bien produit. En live, les titres de LP atteignent des sommets de perfection que l’album essaie de troubler par des mixages destinés à combler un plus large public. Lost on you version live lui donne les coudées franches pour jouer avec sa voix et ses sifflements tandis que la version album nivèle tout jusqu’à diminuer sa puissance vocale.

Refusant de se laisser enfermer dans la case d’artiste homosexuelle, elle n’en est pas moins un soutien à la cause comme avec son titre Free to love qui évoque le mariage pour tous. Ses revendications se situent au-delà d’un aspect politique, dans une attitude de vie qui permet une plus grande ouverture d’esprit. Le seul fait de revendiquer son homosexualité dans un clip aussi connu que Lost on you, en faisant apparaître sa petite amie (le mannequin Lauren Ruth Ward) de façon naturelle, contribue à changer les mentalités de façon subtile.

Le 15 avril prochain, LP sera au Cirque Royal de Bruxelles pour nous livrer un concert qui promet d’être grandiose ! L’événement est malheureusement déjà sold out, mais LP sera bientôt de retour en Belgique pour un concert aux Ardentes de Liège le 7 juillet… Foncez !

Plus d’infos sur le site de Greenhouse Talent.

Tags from the story
Written By

Comédien, metteur en scène et réalisateur travaillant pour l'asbl La Roulotte Théâtrale. Passionné de cinéma, de théâtre et de littérature, j'ai des projets plein la tête !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *