Luc Brunschwig et Olivier Martin – Lloyd Singer

Nous vous parlions, il y a quelques mois de Taken 2 et de la question de l’esclavagisme actuel. Le cycle 1 d’une excellente BD que je recommande fortement parle également de ce sujet. Le côté « réseau » et « ennemi sans visage » est évidemment un excellent générateur de suspense, le dessin est en cohérence avec l’histoire et je me suis attachée aux personnages comme s’ils avaient été réels.

Makabi, le double de Lloyd Singer, est un super héros des temps modernes avec un petit côté « antihéros » auquel il semble qu’on ne puisse pas couper dans les histoires contemporaines.

Mais une morale beaucoup plus nuancée que dans les films américains, qui laisse ce petit goût amer et vous habite longtemps. Précieusement dérangeant. Une piqûre de rappel des failles de notre société ultra sécuritaire.

Le tout dernier cycle des aventures de Lloyd Singer sortira prochainement aux éditions Grande Angle. Cette maison, pour sa collection Grand Angle, parle souvent de sujets peu connus avec beaucoup de doigté, je vous en dirai plus prochainement. D’ici là, je me relirais bien l’intégrale de ses aventures, juste pour le plaisir de ressentir ce sentiment, même basé sur du factice, de plénitude face à la justice (toute subjective soit-elle).

Plus d’infos sur les éditions Grand Angle.

Tags from the story
Written By

Attachée de presse bruxelloise, j’ai décidé de vous faire partager tout ce que je sais grâce à mon métier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *