Mafia Douce, premier album de Pendentif

En septembre sortait Mafia Douce, le premier album du quintet bordelais Pendentif. Le groupe s’est affirmé en trois ans comme l’image de la nouvelle scène pop, intégrant les codes anglo-saxons en chantant toutefois en français.

Et voilà déjà pour moi leur principal faux-pas. Car, soyons honnêtes, l’anglais est toujours mieux en toutes circonstances chantées. Le nom du groupe, en français, nomme un bijou, manière assumée d’afficher la part de féminité du groupe. Voilà qui donne déjà une idée de leurs intentions! Pour en revenir au son, si l’intention de Pendentif est de colorer la pop française, la mission est réussie. C’est coloré, mignon, peut-être un peu trop. La production est impeccable, les compositions efficaces mais c’est tellement policé! Trop de gentillesse tue la gentillesse. Et à cette pop sympatico-mielleuse s’additionne la douce voix mutine de Cindy, la chanteuse. Nous noyant donc définitivement dans un bain de marshmallow. Les paroles étant en français, un marshmallow compréhensible qui plus est!

Je ne doute toutefois pas un seul instant que le groupe échauffera les cœurs d’une masse en manque de bonne humeur. Nouvelles idoles d’une société pétrie de grisaille en recherche d’un peu de bonheur, de simplicité et de candeur à écouter. Ils ont d’ailleurs été plus-que-bien accueillis dans l’hexagone : sélection CQFD Inrocks 2010, découverte du Printemps de Bourges 2011, lauréat tremplin SFR Jeunes Talents Francofolies de la Rochelle 2011, espoir 2012 Magic, lauréat sélection Fair 2013.

Le mieux étant de juger par soi-même, voici le troisième clip du groupe.

Album sorti chez Discograph

Plus d’infos et concerts sur le site du groupe

Tags from the story
,
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *