Mariage : quelle robe choisir pour éviter la cata?

Bon, cet article va me coûter au moins dix points de karma, mais comme j’ai donné de l’argent au musicien du métro l’autre jour, c’est pas trop grave.

Comme tout être humain doté d’ovaires, j’adore critiquer, même parfois un peu gratuitement. Alors quand je scrolle mon news feed Facebook, c’est la fête! Il y a toutjours un bébé moche (pardon) ou quelqu’un avec une orthographe pourrie pour me remonter le moral! Mais ce qui active grave la partie « jugement » dans mon cerveau, c’est les photos de mariage de mes contacts, et plus précisément, le choix des robes de mariée. Je répertorie ici trois faux-pas fréquents et je vous propose une solution pour que vous, vous soyez canon si vous décidez de claquer quelques milliers d’euros en champagne et pièce montée!

1) Porter D’OFFICE une robe longue quand on est petite

6

Loin de moi l’idée de critiquer les petites (moi-même je dois parfois sauter pour attraper des articles au supermarché), ni de détruire vos rêves de petite fille. Vous avez toujours désiré une robe de princesse et en plus vous détestez vos jambes. OK. Est-ce une raison valable pour choisir une robe meringue qui vous tassera? Non.

Pourquoi n’opteriez-vous pas pour une robe courte? Comme la photo le démontre, vous pouvez conserver l’esprit « princesse ». Mais si vous insistez pour acheter une robe longue, essayez d’éviter la surenchère de froufrous et de volume qui ne vous embellira pas.

2) Choisir une coupe « princesse » par principe

526f682a13d45

Les filles, désolée mais le bustier, ça ne va pas à tout le monde. Les robes qui marquent la taille non plus. Pour savoir quel type de robe vous met le plus en valeur, cfr mes écrits. Je pense particulièrement aux filles « H » (morphologie la plus répandue!) qui gagneront au moins dix points en sublimitude si elles optent pour une coupe plus ou moins droite, comme sur la photo.

3) Ne pas faire dans la simplicité

1-copie-1

Ok, c’est votre mariage et ça vous arrivera, disons, grand max trois fois dans votre vie. Est-ce une bonne excuse pour faire une boulimie de noeuds, de tule, de volants, de perles, de fleurs, de corsets lacés? Non.

Quelques détails originaux peuvent bien sûr être de bon goût, mais il vaut mieux éviter une tenue kitsch sous laquelle vous serez engloutie. Bref, prenez exemple sur la photo qui prouve bien que la simplicité a du bon (et que les mannequins « + size » s’habillent grand max en 42, mais ça, c’est un autre débat).

Written By

Clara, la vingtaine avancée, passionnée de style, voit la mode comme un moyen de se mettre en valeur et de se sentir mieux dans sa peau. Dans la "vraie vie", travaille comme copywriter et community manager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *