Mistaken for Strangers: rockumentaire sentimental

Impressions mitigées que celles laissées par ce film annoncé comme documentaire. De fait, si en toile de fond se trouve le groupe américain de rock indé The National, le sujet général finalement s’en écarte fortement. Entre coup promotionnel de par son approche singulière, coup de pouce fraternel et recueil d’émotions, difficile d’établir la sincérité du travail accompli. Si certains vivront le film comme une offrande pleine de vérité et d’honnêteté, d’autres, plus sceptiques, crieront à la mise en scène. 

Mistaken For Stangers, au-delà du simple film informatif sur le groupe, s’impose plutôt comme un drame familial avec The National en BO.

Le groupe est d’ailleurs connu pour être composé de deux fratries. Seul le chanteur était épargné, jusque maintenant. De fait, le film traite de lui, de son frère, de leur relation, surtout de son frère et comment il vit mal cette relation. Histoire du déséquilibre entre deux personnalités divergentes, deux personnalités qui s’adorent et se rejettent en même temps, deux personnalités qui évoluent dans des univers bien différents.

Depuis leur enfance, Matt, le grand frère, le sportif au caractère très affirmé, voire colérique a toujours à peu près tout réussi. Tandis que Tom,  de sept ans son cadet, est le sensible, le créatif, celui toujours en marge. Celui qui doit être rassuré et n’arrive pas à trouver sa place à côté de l’imposant Matt. Maintenant adulte, le fossé s’est creusé entre les deux frères. De fait, Tom est devenu le pantouflard métalleux qui vit dans la cave des parents et réalise des séries B du plus bon goût. Tandis que Matt est le chanteur du groupe The National, donc une rockstar mondialement connue.

Le groupe s’apprêtant à partir en tournée mondiale, Matt propose à son frère de l’accompagner comme roadie. Plongeant sur l’occasion avec toute son âme de réalisateur, Tom accepte le job avec comme dessein absolument pas secret de les filmer tout le long de la tournée.

Et voilà que démarre ce grand voyage entre les deux frères. Entre les confrontations, les interviews saugrenues des membres du groupe et les diverses incompétences de Tom, ce film est finalement plutôt la chronique d’un documentaire à achever. Une quête d’accomplissement de soi de la part d’un petit frère à la traîne. Drôle, sensible et différent, c’est surtout un film pour remonter le moral de Tom plutôt qu’un documentaire sur The National.

Au final, un agréable moment musical, une fresque familiale où tout un chacun peut se retrouver. Parfois un peu trop de sensiblerie mais toujours ce qu’il faut d’humour. De belles prises de vue et des moments uniques qui font de ce « documentaire » un film indispensable à notre collection dédiée au rock.

Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *