Mobile Home, ou la tentation du voyage…

 » Simon et Julien, deux jeunes hommes en pleine crise de la trentaine, las de leur vie, décident sur un coup de tête d’acheter un camping car et de partir pour réaliser leur rêve d’adolescent. Pas de plans vraiment précis, mais se laisser guider au gré des rencontres et des opportunités de travail. »

Le scénario touche à une thématique contemporaine. En effet, nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir nous laisser tenter par l’aventure du voyage. Mais qui d’entre nous osera franchir le pas? Comment cette aventure va-t-elle se dérouler? Ce film ne tente pas de répondre aux questions essentielles pour une préparation à un grand voyage. Il aborde, de manière humoristique mais pas naïve du tout, les divers obstacles que l’on peut rencontrer avant de se mettre en route et sur la route.

Les protagonistes ont des ‘gueules’ qui ne passent pas inaperçues. Leurs visages, très expressifs, transmettent bien mieux le message que les mots finalement. De plus, ils sont complémentaires! L’un, plutôt réservé et sensible. L’autre, plutôt grande gueule et tombeur. Ils s’équilibrent dans ce film, ce qui permet à chacun d’entre nous de s’identifier à un moment ou à un autre à l’un des deux personnages. François Pirot est un jeune réalisateur et scénariste belge, on en est fier! On lui devait deux-trois courts-métrages tels que Retraite, et quelques scénarios comme Nue propriété, Elève libre ou L’Envahisseur.
Mais c’est avec son premier long-métrage, Mobile Home, que François Pirot se révèle. Ce jeune chestrolais entre enfin dans la cour des grands, et on ne peut que l’encourager à continuer sur cette voie. La bande sonore est signée par les Liégeois du groupe Coyote, François Petit, Michaël De Zanet et Renaud Mayeur. La musique guitare/percussion au ton plutôt souriant créé des intermédiaires au périple tragi-comique de ce road-movie. Aussi, l’acteur Arthur Dupont prend la guitare et interprète quelques chansons. Rien que d’y repenser, j’en ai la chair de poule. Un très beau moment, qui vient poser de la douceur et de la fragilité dans ce film rythmé et dynamique.

Mobile Home, c’est avant tout un film à mourir de rire, pas seulement grâce à l’humour des personnages, mais aussi par les situations dans lesquelles les deux protagonistes se retrouvent. Une vraie bouffée d’air frais!

En plus, le film est sur vos écrans cette semaine à l’Actor’s Studio et au Stockel!

Written By

Le monde est petit, c'est pourquoi j'ai décidé d'en faire le tour! Le voyage, c'est aussi à travers les films, les livres, le théâtre, la nourriture et les découvertes en tout genre. Curieuse de nature, j'ai un vif intérêt pour l'art et la culture. Je visite régulièrement des expositions, salles de théâtre et de cinéma en quête de découvertes. Avide de lecture et gourmande de nature (dans les deux sens du terme), tous les moyens sont bons pour m'évader!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *