Moi, Peter Pan : Michael Roch revisite le conte

« -Tu pleures ?
Les montagnes sont bleues derrière ses yeux.
Une couleur de pluie passée qui regarde,
une fois au sol, le souvenir amer de son nuage.
-Peter, répète-t-elle, tu pleures ? »

Offrant une nouvelle vision du personnage, complémentaire et à la fois détachée de celle imaginée par James M. Barry, Michael Roch revisite le mythe du garçon qui ne veut pas grandir.

Les éditions Mü font preuve d’une certaine originalité dans le paysage francophone des littératures de l’imaginaire. Cette maison d’édition se veut un incubateur de jeunes talents et de textes pas tout à fait comme les autres, d’auteurs singuliers qu’il est difficile de catégoriser.

Michael Roch, auteur, chroniqueur et co-créateur de la chaîne YouTube La Brigade du Livre nous offre ici un récit personnel, intimiste et se sert en quelque sorte du personnage de Peter Pan pour revisiter notre psyché, notre rapport à la vie, à la mort, à l’enfance, à l’âge adulte, au deuil, à la perte et à notre identité, rien de moins.

On peut y trouver des échos de Saint-Exupéry et son Petit Prince, mais attention à ne pas pousser trop loin la comparaison car Michael Roch vous emmène à la visite d’autres recoins du cœur et de la pensée et met en place, dès les premières pages, un univers singulier avec ses codes, son vocabulaire et son atmosphère si singulière.

Sans trop vouloir en dévoiler, Peter Pan est amené au gré des chapitres à rencontrer de nombreux personnages emblématiques du Pays Imaginaire et chaque rencontre sera le fruit d’une réflexion, le reflet d’une peur ou d’un désir. Et ce qui fait la richesse de ce livre, plus qu’une histoire, ce sont ces réflexions, ces analyses de soi, ces analyses de l’autre qui peuvent parfois nous renvoyer à nous-mêmes comme un miroir, cette évolution et ce changement de regard sur le monde qui nous transforme inexorablement. Et, bien entendu, l’importance de rester soi-même malgré tout, de ne pas perdre cet élan vital propre à chacun.

En résumé :

  • Moi, Peter Pan est un livre court, une centaine de pages, avec une structure claire, une aventure par chapitre.
  • Un livre qui vous emmène loin en vous-mêmes, pour peu que vous preniez le temps de vous attarder sur ses pages.
  • Un livre que l’on ne referme pas tout à fait et dont on garde certains passages auprès de soi.

Je vous laisse avec les premières pages.

Moi, Peter Pan, de Michael Roch, Mü éditions, 118 p., 13,50 €, ISBN : 979-10-92961-60-7.

Tags from the story
Written By

Curieuse, rêveuse, voyageuse, geekette passionnée par les littératures de l'imaginaire et les jeux vidéos, j'aime partager les œuvres que j'ai apprécié, qui m'ont émue, touchée ou intéressée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *