Monsieur Lazhar

« Bachir Lazhar, un immigrant algérien, est embauché pour remplacer une enseignante du primaire morte tragiquement. Alors que la classe amorce un long processus de guérison, personne à l’école ne soupçonne le passé douloureux de Bachir, qui risque l’expulsion du pays à tout moment. À travers le parcours émotif des enfants et des adultes, le film suit avec humour et sensibilité un homme humble prêt à transcender sa propre perte pour aider les écoliers à vaincre le silence qui les emmure. »

Monsieur Lazhar nous promettait tant de belles choses dans sa bande-annonce que lorsque le générique a commencé à défiler, on ne peut que se dire, tout simplement : « et c’est tout ? ». Mais oui, c’est tout. Et c’est dommage.

C’était tout d’abord l’idée du choc culturel qui nous avait séduits puis, bien sûr, la gestion du deuil, situation pour le moins délicate quand, outre accepter l’absence, il faut aussi admettre le remplacement pur et dur de celle qui est tout simplement partie.

Pleins d’espoir que nous étions et même excités à l’idée de voir comment ces sujets on ne peut plus délicats avaient été traités, nous sommes tout simplement déçus du manque de profondeur : le choc culturel n’est que très peu développé (à peine plus que dans la bande-annonce) et la gestion du deuil – principalement centrée sur deux des élèves – est très partiellement trivialisée par la nécessité scolaire de tout contrôler afin d’éviter les dérapages (ainsi, la question du pourquoi est constamment éludée et le ressenti des élèves et des professeurs n’est que survolé). Et le rythme un peu lent n’arrange rien.

Désappointés, oui, mais pas non plus indignés. Juste une sensation de trop peu. Pas assez. Avec une question qui reste sur les lèvres : Où diable s’est perdue la belle Alger ?

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *