Nashville : la série qui donne envie de devenir une star de la country au pays des cowboys !

Série américaine 100% pur jus ABC, Nashville nous plonge au cœur de la culture country dans une atmosphère kitsch enrobée de clichés – on s’en doutait vu le sujet – aux moyens financiers grandioses : on ne rigole pas avec la musique préférée des (red-necks) Américains.

Créée par Callie Khouri et diffusée depuis octobre 2012 aux Etats-Unis, Nashville suit les tumultueux destins croisés de deux chanteuses country que tout oppose et qui se verront réunies, malgré elles, par la musique.

Rayna Jaymes, légendaire star de la country sur le retour, jouée par la sublime Connie Britton (Friday Night Lights, American Horror stories) et Juliette Barnes, jeune et sexy nouvelle sensation pop-country, interprétée par la trop mignonne ex-cheerleader de Heroes, Hayden Panettiere, nous emmènent au cœur de l’univers impitoyable de l’industrie musicale. Avec pour authentique décor la capitale de la country music, Nashville-Tennessee, territoire en « guerre » où les deux reines s’affrontent à coups de trahisons, mensonges, vols de musiciens/ex-copains, pour y ériger un royaume sur lequel il n’en règnera qu’une, ou pas. Toile de fond d’intrigues romanesques, les éléments réels de la ville exploités (mythiques bars de live music, scènes légendaires, studios d’enregistrement historiques) ajoutent une sincérité envoûtante à cette série légère et divertissante que je vous recommande vivement.

Attention aux fans inconditionnels de Breaking Bad, Broadwalk Empire et autre Fargo. Nashville n’a évidemment rien à voir. Toutefois, étant moi-même éperdument adepte des chefs-d’œuvres du genre cités ci-dessus, cela ne m’a pas empêchée d’apprécier le « remake » contemporain de Dallas à la sauce Tennessee à sa juste valeur. La recette ? Des personnages touchants (et sexy, qu’on se le dise) en proie à leurs névroses d’artistes : alcoolisme, enfance difficile, amour impossible, angoisse de la page blanche, recherche obsessionnelle de la reconnaissance du public, carrières qui peinent à décoller ou déclinantes…

Un casting bien fourni agrémenté de véritables stars de la country qui feront régulièrement leur apparition dans la série comme Brad Paisley. Michelle Obama, herself, sera même la guest-star d’un épisode consacré aux familles de militaires basés en Afghanistan. On me dit dans l’oreillette que Barack serait grand fan de la série…

Enfin, la musique… Etonnamment excellente à travers les reprises de grands classiques de la country et les compositions originales de qualité, c’est elle le personnage principal et par elle qu’on est véritablement transporté dans cette série parfois frustrante à l’extrême, grotesque, ou longuette. Pas besoin d’être fin connaisseur ou même fan de musique country pour apprécier la série. Le mélange de pop, de country traditionnelle avec des reprises de Johnny Cash entre autres, de rock classique et les interprétations charmantes et « catchy » des filles fictives de Rayna, Maddie et Daphne vraies sœurs (Stella Sisters) prodiges de la musique dans la vie, vous feront fondre assurément sinon vous donneront envie de vous inscrire à un cours de chant-ukulélé-guitare accéléré.

Chaque chanson illustre à merveille l’histoire, le moment, les sentiments inavoués (frustration on vous dit). Amours impossibles, amitiés improbables, rivalités, soif de pouvoir et jeux de carrières, on se laisse aisément emporter sur la scène glamour et manichéenne de Nashville.

Une fois les 3 saisons dévorées (la troisième est en cours), vous n’aurez plus qu’une seule envie : réserver vos billets et partir en pèlerinage à la découverte de cette ville où la musique se joue partout du matin au soir, et du soir au matin. Vous rêverez de vous produire au Bluebird Cafe, véritable petit bar de live music où tous les personnages principaux de la série chantent régulièrement devant un public intime de connaisseurs, avant de vous lancer sur la majestueuse scène mythique de Grand Ole Opry, qui a vu les plus grands fouler son sol légendaire : June Carter, Johnny Cash, Elvis, Hank Williams ou plus récemment Taylor Swift.

Dans la série et pour de vrai, nos personnages préférés y chantent aussi : Scarlett (Clare), Gunnar (Sam), Daphne et Maddie (Lennon & Maisy Stella), Avery (Jackson)… Parce qu’ils sont, dans la vie, de véritables artistes, compositeurs, chanteurs et musiciens, ajoutant ainsi encore plus d’honnêteté et d’authenticité à la série.

Nashville, à qui on prédisait une mort certaine après la deuxième saison, a finalement su créer en nous le désir exaltant de tout quitter pour devenir une star de la country au pays des cowboys !

Tags from the story
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *