Nathalie Minne – Le petit garçon de la forêt

Après le petit voleur de mots, Nathalie Minne nous présente son nouveau et second « petit »: Le petit garçon de la forêt.

Petit, on ne peut pas en dire de même du format qui lui est carrément géant! De quoi émerveiller les yeux des petits… et des grands. De plus, la couverture, teintée d’automne, est agréable avec ses reliefs et différences de texture, égaillant, après la vue, notre touché.

Mais il est temps d’ouvrir notre grand livre et de directement plonger dans un univers fait de pastels gras, de linogravure et de papiers collés.

Un univers simple, très graphique et géométrique mais à la personnalité bien trempée. Et voilà que, telle une promenade dans les bois au fil des saisons, on explore l’amitié dans ses moments forts d’harmonie, ses moments de doute et les choix qui parfois en découlent. C’est tout doux, c’est beau. Les textes posés au centre de bandes blanche soit à droite soit à gauche de l’illustration coulent tout seul comme cette ballade.

Mais une fois de plus la poésie douce est-elle vraiment adaptée à un petit de cinq ans qui a besoin d’action dans son histoire pour resté attentif? Ma réponse est clairement non. Si on peut aisément jouer avec eux sur les illustrations truffées d’animaux de la forêt, pour suivre le texte en lui-même… Le petit décroche à la quatrième page. Un livre, donc, pour les plus grands, une fois de plus!

Vous pourrez retrouver ce tout de même très bel album et le précédent chez Casterman.

Tags from the story
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *