On ne badine pas avec l’amour – Théâtre Varia

Etre acteur, c’est avoir des devoirs, notamment celui de transmettre, de faire réfléchir, de permettre d’imaginer, de se projeter. C’est revendiquer d’avoir un rôle social, notamment à l’école, pour donner l’accès au plus grand nombre à une culture trop souvent peu accessible.

C’est sûrement parce qu’ils partagent cette définition que Benoît Verhaert et le Théâtre de la Chute se sont lancés dans cette proposition interactive de On ne badine pas avec l’amour destinée aux adolescents. Pour dépoussiérer les classiques, remettre au goût du jour le devoir civique d’aller au théâtre, donner envie : et c’est plutôt réussi !

Badine 3

Suite à sa rupture douloureuse avec George Sand, Alfred de Musset, âgé alors de 24 ans, imagine dans sa pièce un débat passionné entre Camille et Perdican. Agés de 18 et 21 ans, promis l’un à l’autre depuis leur tendre enfance, les deux cousins amoureux se retrouvent après des années de séparation et confrontent leur vision de l’amour : désir d’absolu sans compromis influencé par les sœurs du couvent, toutes victimes d’amours malheureuses, d’un côté, plaidoyer pour un amour à la portée humaine de l’autre. Les retrouvailles, teintées tout d’abord de légèreté et d’humour, notamment au travers des interventions de personnages burlesques, tournent rapidement au drame, lorsque Rosette, paysanne naïve et sœur de lait de Camille, se retrouve victime de l’orgueil et de la jalousie des deux héros tragiques.

L’adaptation de Benoît Verhaert se focalise sur le triangle amoureux Camille-Perdican-Rosette, desquels il conserve l’intégralité des scènes. En s’autorisant quelques raccourcis dans le déroulé global de la pièce, il parvient, au travers d’une mise en scène sobre, efficace et faisant la part belle au jeu et au texte, à insuffler une véritable énergie et une densité dramatique allant crescendo. Les interventions du chœur de narrateurs déjantés, en musique et en décalage, remplacent avec avantage les scènes comiques écrites par Musset. Elles ancrent la pièce dans un contexte moderne, réactualisent le propos dont la teneur est toujours tellement d’actualité, et, tout en respectant la rupture de ton originale, captent plus facilement l’attention du public adolescent.

Badine 2

Le jeu des acteurs, mis en valeur par la mise en scène, est remarquable : Lormelle Merdrignac, qui était à l’œuvre en tant que Camille le soir de notre présence, et Samuel Seynave incarnent avec conviction l’énergie, la frustration, la rage, l’abattement, la joie soudaine, bref, tous ces sentiments mêlés que l’on éprouve lorsqu’il est question d’amour. Ils parviennent avec aisance à rendre toute l’instabilité et la versatilité des sentiments de leurs personnages, et interprètent leur participation avec finesse et justesse.

Le travail éducatif se poursuit, après la représentation, par une discussion ouverte sur le thème « Tu as 18 ans et tu ne crois pas à l’amour ? », qui interroge le point de vue des jeunes d’aujourd’hui sur les relations amoureuses et leurs liens avec la religion, l’âge, le statut social, la bienséance, la pression familiale, et les invite à ré-interpréter à leur manière certaines scènes du spectacle.

Une très belle idée, réalisée de mains de maître par une troupe impliquée et motivée : à ne pas rater au Varia jusqu’au 29/11 !

On ne badine pas avec l’amour 

Du 18 au 29/11/2014 au Théâtre Varia

Texte de : Alfred de Musset

Mise en scène : Benoît Verhaert

Avec : Julie Lenain, Lormelle Merdrignac, Céline Peret (Camille, Rosette en alternance) ;  Samuel Seynave (Perdican) ; Vincent Raoult, Benoît Verhaert (le coeur) /

Lumières : Patrick Pagnoulle

Création son : Laurent Gueuning

Assistanat à la mise en scène : Delphine Peraya

Tarifs : de 8 à 20 € & Article 27

Durée : 1h15 + 45 minutes de débat

Plus d’infos sur le site du Théâtre Varia

Tags from the story
Written By

Curieuse, spontanée, enthousiaste et exigeante, j'aime aller au théâtre et j'aime raconter ce que j'y vois, que j'ai aimé ou pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *