Obeldod Photography – Contraste

Nous voici de retour avec un photographe pour le moins mystérieux: Obeldod. Qui se cache sous ce nom énigmatique? Obeldod, c’est simplement un jeune homme bruxellois qui s’essaie à la photographie pendant son temps libre, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Travaillant essentiellement (mais pas que) en noir et blanc, Obeldod nous offre des photos aux sujets très diversifiés mais qui sont toutes unies par la griffe peu commune qu’il y appose. Son style, rapidement décryptable pour peu qu’on soit attentif, surprend et désarme. En effet, Obeldod s’essaie à nous présenter le monde sous toutes ses coutures, dans sa plus parfaite intimité, en malicieux spectateur. En ressort un côté très sobre, voire modeste, qui tranche pleinement avec le sentiment de familiarité qui nous assaille brusquement au premier regard.

Dans cette photo, très justement appelée « Contraste« , le clair-obscur ainsi que la dissemblance des deux inconnues paralysées en plein mouvement par le discret « clic » du mystérieux artiste sont tout bonnement fascinants. La luminosité extrême de la partie centrale qui diminue « perspectivement » est telle qu’elle ne peut qu’attirer le regard du spectateur. C’est alors qu’accroché par cette nette rupture entre paysage et portrait ce dernier s’attache doucement à détailler ces deux jeunes femmes qui habitent ce paysage urbain pittoresque et que tout (ou presque) sépare: tenue, corpulence, tonalités, démarche… Et, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, notre spectateur se retrouve envoûté par la contemplation de ce couple insolite… Un petit sourire en coin dû au côté désopilant de ces promeneuses puis le voilà qui fronce les sourcils, marchant virtuellement derrière elles, tâchant de capturer un fugace instant quelques images de leur visage, leur sourire, leur profil, leur regard, sans toutefois y arriver… Est-ce qu’il les connaîtrait? Et si ce n’est pas le cas, gagneraient-elles à être connues?  Sont-elles étudiantes ou jeunes diplômées? Sont-elles en vacances ou dans leur quartier? Où vont-elles? D’où viennent-elles? Ou plus simplement, qui sont-elles…?

De poésie picturale, cette oeuvre se mue alors en obsession qui taraude, frustre, perturbe mais ne laisse certainement pas indifférent!

Pour voir le reste de son oeuvre, retrouvez la gallerie d’Obeldod sur Deviant Art.

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *