OTAN qu’on le sache…

Ce week-end, je ne serai pas à Bruxelles. Un city trip, me demanderez-vous, vu l’article récemment posté sur les tenues adaptées. Eh bien oui… mais non.

City, c’est un fait. Je vais à Cardiff. Trip, bah oui, je voyage, de fait. Donc oui. Mais non. Car le propre du city trip est de voyager pour visiter. Ce weekend, je ne visite pas, je m’informe. Ce weekend, je ne flânerai pas dans les rues pour m’imprégner de l’ambiance, je ferai entendre mon désaccord.

Parce que non, je ne veux pas qu’une partie de mon argent parte, tous les ans, à financer des guerres aux quatre coins de la planète sur lesquelles je suis plus désinformée qu’autre chose. Non je ne veux pas qu’une partie de mon argent serve à acheter des avions de chasse qui iront je ne sais où balancer je ne sais quoi. Non je ne veux pas qu’on réduise le budget de l’enseignement, qu’on réduise les allocations aux chômeurs qui cherchent vraiment du travail et qui n’en trouvent pas (oui, ça existe), qu’on bloque l’accès de notre pays à tous les immigrés, sans prendre le temps de vérifier leurs situations parce qu’on a ni le temps, ni l’argent, qu’on diminue les remboursements des soins de santé et que les salaires stagnent alors que le coût de la vie augmente, que des personnes sans domicile fixe n’aient pas la chance de trouver une place libre dans les centres qui leur sont consacrés.

Ce weekend, j’irai protester contre toutes ces décisions militaires et budgétaires sur lesquelles je n’ai aucun droit de regard. Et vous non plus, d’ailleurs.

Pourquoi Cardiff? Car c’est le lieu que l’OTAN a choisi pour se réunir… L’OTAN, cette alliance de l’Atlantique nord qui pousse ses membres à s’armer toujours plus, quitte à dépenser moins ailleurs, bien sûr, et qui aime à penser que c’est en faisant la guerre à la guerre qu’on arrivera à avoir la paix.

La paix dans le monde? Ben non. Pourquoi aller faire la guerre et risquer des vies dans des pays où il n’y aurait aucun intérêt géo-politique? Pourquoi s’immiscer dans des conflits où la sécurisation de l’approvisionnement énergétique ou des échanges commerciaux ne seraient pas en jeu?

Parce qu’il s’agit bien de ça que l’OTAN s’évertue à protéger envers et contre tout… Le bonne santé économique des pays riches ou, du moins, des lobbyistes les plus influents.

Bien sûr, ce n’est pas ma présence qui changera quoi que ce soit à ce monde qui ne tourne plus rond (pour peu qu’il ne l’ait jamais fait). Bien sûr, ce n’est pas demain la veille que la paix, la démocratie, l’aisance financière et le bonheur sera à la portée de tous. Mais qu’importe, l’intention est louable et l’événement certainement digne d’être remarqué.  Et probablement aussi que cette expérience restera gravée dans ma mémoire de jeune utopiste.

Ca vous intéresse? Voici le programme et le site web (en anglais).

Saturday 30 August: Mass demonstration. March through central Newport. Assembles 1pm at the Civic Centre Car Park and marches around the town centre ending at Westgate Square for a rally.

Sunday 31 August: Counter Summit in Cardiff. Boris Kagarlitsky Russia • Joseph Gerson USA • Medea Benjamin Code Pink USA • Margaretta D’Arcy Ireland • Jeremy Corbyn MP • Lindsey German Stop the War Coalition.

Monday 1 September: Newport Alternative Summit. Topics: Drones • Women and War • Iraq • Afghanistan • Ukraine • Nuclear Non Proliferation Treaty

Tuesday 2 September and Wednesday 3 September. Various local events

Thursday 4 September: First day of NATO Summit. Mass Action and March on the Celtic Manor

Friday 5 September. Final day of Summit. Direct Actions. Street Theatre.

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *