Pas b’soin d’aller au cinéma pour avoir un bon film d’horreur!

Aujourd’hui, nous allons parler de la pollution et des dangers auxquels nous sommes, faibles êtres humains, exposés!

Oui, grâce à un charmant professeur,  j’ai eu l’intense plaisir de devoir étudier cela pour un de mes examens (afin de pouvoir prétendre à un diplôme de traductrice mais bon… Si un jour je deviens traductrice, peut-être serais-je employée par d’éminents scientifiques ou par un parti politique de tendance écologique particulièrement impliqué dans son programme anti-pollution, qui sait!).

Et voici un petit top 10 des produits nocifs:

1) Le dioxyde de soufre (qui est émis par le mazout de chauffage et les échappements du moteur diesel) ainsi que le monoxyde, le dioxyde et l’hémioxyde d’azote (eux émis par les échappements du moteur diesel ET essence, cette fois-ci) ou encore les engrais chimiques (zone rurale) provoquent des smogs et pluies acides (youpie!).

2) L’ozone troposphérique émise par échappement de combustion, provoque des gazs toxiques et irritants pour l’appareil respiratoire et est néfaste pour l’écosystème (il va falloir arrêter de respirer!).
3) Les particules fines, émises par combustion (charbon, diesel ou mazout) sont la cause de morts prématurées (cancer du poumon, maladies cardiovasculaire) et d’affections respiratoires chroniques (je suis trop jeune pour mourir, oh!).
4) Les HAP (ou hydrocarbures aromatiques polycycliques, à vos souhaits) provenant du transport routier (diesel) et de la fixation sur particules fines sont cancérigènes et mortelles (ça devient redondant, toute cette mort, à force).

5) Le Gaz à effet de serre dû à la combustion d’hydrocarbures ou du charbon produit l’inévitable réchauffement climatique.

6) Les graisses hydrogénées (vous savez ces graisses modifiées pour être moins liquides qu’on retrouve un peu partout) provoquent des maladies cardiovasculaires et dégénératives du cerveau (Alzheimer) ou des cancers du sein (évidemment, tout pour la femme! Bah, oui,  l’homme il n’a ni seins, ni coeur, ni cerveau, c’est bien connu!).

7) L’aspartame (le faux sucre, là) est cancérigène et neurotoxique (où qu’ils sont passés mes neurones?).

8) le Thalodomide (médicament contre la nausée pour les femmes enceintes) a eu des effets tératogènes qui ont induit des malformations congénitales (vous vous demandiez pourquoi votre mère à six orteils?).

9) le Gardasil et le Cervarix (vaccins pour une MST) sont transgéniques (ils modifient les génomes) et donc potentiellement cancérigènes et neurotoxiques (youpie bis!).

10) et pour finir, mes chères mamans, sachez que les cosmétiques pour nouveau-nés contiennent des perturbateurs endocriniens (phtalates et parabènes)
Mais sékoissa « perturbateurs endocriniens »?

Ce sont des substances dont la caractéristique commune est d’altérer la fonction hormonale. Il s’agit par exemple de la dioxine, des PCB (lubrifiants, encres), pesticides organochlorés, phtalates et bisphénol A… qui ont la caractéristique d’être des POP (non pas la musique mais des polluants organiques persistants)!
La bioaccumulation des perturbateurs endocriniens au niveau de la faune a des effets néfastes sur la reproduction: déclin des populations de phoques de mer ou des oiseaux, contamination des fleuves de Belgique et de France dont les poissons ne sont plus comestibles, …
Elle a aussi des effets sur la santé humaine qui consistent en une diminution de la fertilité masculine, une féminisation de la population ou encore d’anomalies affectant les organes génitaux des 2 sexes (micropénis, précocité, hermaphrodisme,…)
Et après nous avoir enseigné tout ça, ils voudraient qu’on aille dormir l’esprit tranquille! Bah, tiens!
Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *