Peliculatina

Aujourd’hui s’ouvre un énième festival à Bruxelles. Enième, oui, mais pas n’importe lequel! Il s’agit de la seconde édition Peliculatina, le festival du film latino-américain et ibérique!

Et pour sa deuxième édition, ce festival a vu grand. Une soirée d’ouverture tout à fait réussie hier soir, vingt-sept films inédits projetés sur les écrans du Vendôme, du Styx et du Flagey et tout ça sur moins d’une semaine!

En outre, la programmation est tellement bien faite qu’il est pratiquement possible de voir absolument tous les films! Quel luxe, n’est-ce pas? Une programmation plutôt éclectique et diversifiée justement, avec des films de tout type (comédie, drame, horreur ou action) provenant de tous les pays hispaniques et touchant à tous les sujets (politique, famille, jeunesse, féminisme, drogue) au point qu’il est presque difficile de faire un choix!

Le festival s’est ouvert avec le film Miguel San Miguel qui sera d’ailleurs rediffusé lundi au Styx. Un film chilien sur les années 70. Ici pas de politique ou presque. La dictature se fait sentir mais le film ne se veut pas moralisateur. On savoure ce produit cinématographique en noir et blanc qui nous emmène dans le monde de ces jeunes pleins d’espoir vivant au son luxuriant du rock, du punk et de la musique disco, lorsque tout semblait encore possible…

D’autres films ont tout particulièrement attiré notre attention tels que Juan de los muertos, un film cubano-espagnol de zombies, El liampiador, un film cru mais touchant, Circular, une collaboration cinématographique de 5 réalisateurs, Pescador où quand la morale se bat contre l’appât du gain, etc.

En ce qui concerne les prix, ils sont plutôt démocratiques: entre 5 et 8 euros pour un film qui n’est pas encore sorti dans les salles, c’est carrément moins cher que les grandes salles dont je ne citerai pas le nom qui nous extorquent notre argent à coups de billets roses!

Bref, si vous ne saviez pas encore quoi faire de votre weekend, achetez un passe, profitez-en, c’est pas cher et c’est, pour une fois, du bon cinéma!

Plus d’infos sur Peliculatina.

Tags from the story
, ,
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *