Petit traité de savoir-vivre, histoire(s) et usages sans frontières

A cette époque où “tout fout l’camp”, qu’il serait bon de mettre dans les mains de certains ce Petit-traité de savoir-vivre! Dans ce hardback aux arabesques argentées de quelque 200 pages, Patricia de Prelle nous livre les codes pratiques du savoir-vivre dans tous les domaines de la vie en société, en famille, au bureau, sans oublier le protocole et ses formules qui ne tolèrent aucune dérogation.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, savoir-vivre n’est pas synonyme de politesse: la politesse peut se résumer à l’application stricte de règles bien définies; le savoir-vivre se reconnaît à la civilité d’une personne consciente des règles de politesse mais amenée à les adapter et parfois à la transgresser. La frontière est néanmoins assez mince et, malgré les explications données par l’auteure, il est parfois difficile de faire la distinction.

Patricia de Prelle indique l’usage dans des chapitres distincts: les grandes étapes de la vie, la courtoisie au quotidien, que ce soit en public, en famille, urbi et orbi ou en milieu professionnel, recevoir et être reçu chez soi, au restaurant, les formules protocolaires et les dates de pavoisement (oui, oui!).  

Certaines questions se révèlent logiquement plus intéressantes que d’autres: comment rédiger un carton d’invitation à la réception de mariage, comment présenter et se présenter, comment se comporter lors d’une cérémonie de deuil, que porter lorsqu’on est invité à une soirée, comment se sortir d’un fou-rire en situation sérieuse? Et s’il s’agit d’une cérémonie juive ou musulmane? Des situations qu’on rencontre tous un jour ou l’autre et pour lesquelles on n’est pas forcément préparé ou au courant de la marche à suivre…

Le ton de l’auteure est simple et non dénué d’humour, ce qui amène une fraîcheur appréciable face au contenu des usages de rigueur, dont certains (beaucoup?) paraissent franchement pompeux, rétrogrades et désuets à l’heure actuelle, à moins de côtoyer régulièrement l’intransigeante haute société, à qui, présentant vos hommages, vous baiserez la main.

Une suite d’“édits” qui pourraient se révéler diablement ennuyeux s’ils n’étaient pas agrémentés de petits bouts d’histoires sur l’origine de ce savoir-vivre et de ses expressions (à l’origine, qu’est-ce qu’un carat? D’où vient l’expression « être sur son trente-et-un »? ) et d’anecdotes plutôt croustillantes (vous n’entendrez plus jamais le populaire “comment allez-vous?” de la même façon). Autre aspect intéressant: les usages sont en partie déclinés au-delà de nos frontières, autour du monde. On apprendra ainsi qu’un geste bienvenu dans un pays est à proscrire dans un autre, histoire de moeurs et d’héritage culturel…

Instructif, ce guide pratique s’appuie avant tout sur la bienséance, la logique et le bon sens.

Petit traité de savoir-vivre, histoire(s) et usages sans frontières, Patricia de Prelle, éditions Racine, 218 p., 24.95 €.

Tags from the story
Written By

Coordinatrice éditoriale pour Culture Remains, j'use aussi de temps à autres de ma plume. Culturellement plutôt classique, je reste toujours ouverte à d'autres horizons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *