Pierre Gagnon – Mon vieux et moi

« À la retraite, le narrateur décide d’adopter Léo, 99 ans, que rien ne prédestinait à venir s’installer chez lui. C’est le début d’une grande aventure, faite de tout petits riens. De silences qui veulent dire beaucoup, de tendresse, de rires pour conjurer le déclin… Avec une rare justesse de ton, oscillant entre humour tendre et cruauté lucide, Pierre Gagnon transcende le simple débat social pour nous livrer une magnifique fable sur l’humanité. »

Mon vieux et moi ou l’histoire atypique d’un homme fraîchement pensionné qui adopte un homme de 99 ans… Rien que l’idée est biscornue et c’est la raison pour laquelle elle a évidemment piqué notre curiosité.

Léo est vieux, certes, mais absolument pas sénile. Malin et espiègle comme un enfant, il est aussi raisonnable et poli qu’un adulte est censé l’être. Quoi de plus logique alors, quand on est seul, d’adopter une personne comme Léo au lieu d’un gamin qui, non content d’être un assisté perpétuel, braille tout le temps et désobéit à longueur de journée ?

Au départ, leur cohabitation est idyllique. Ils jouent, discutent, s’amusent comme des enfants. Cette complicité nous fait sourire. Puis arrive alors l’événement perturbateur – c’est le petit nom littéraire du moment où tout change et bascule – et rapidement, à l’aide de mots précis, vifs et saignants, Pierre Gagnon nous livre sans pudeur l’enfer que devient leur vie…

Si Mon vieux et moi nous touche, c’est principalement en raison de sa différence – différence qui n’enlève pourtant rien à son humanité – mais aussi du lyrisme et du mystère qui s’y retrouvent et qui connaissent ce qu’on pourrait appeler une splendide envolée au dernier paragraphe, nous laissant juste assez songeurs et perturbés pour qu’on se souvienne de lui, qu’on se souvienne de Léo.

Enfin, si ces 123 pages constitueront peut-être un atout pour les petits lecteurs, les boulimiques de lecture comme moi risquent de rester un peu sur leur faim

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *