PINA 3D

 
« PINA est un film pour Pina Bausch de Wim Wenders. C’est un film dansé en 3D, porté par l’Ensemble du Tanztheater Wuppertal et l’art singulier de sa chorégraphe disparue à l’été 2009. Ses images nous convient à un voyage au coeur d’une nouvelle dimension, d’abord sur la scène de ce légendaire Ensemble, puis hors du théâtre, avec les danseurs, dans la ville de Wuppertal et ses environs – cet endroit dont Pina Bausch a fait son port d’attache durant 35 ans et où elle a puisé sa force créatrice. »
 
Incontestablement, c’est beau. De performances en dépassements de soi, les danseurs offrent sensations et émotions sans compter, témoignant de la manière de travailler peu commune de Pina Bausch. Malheureusement pour les non-connaisseurs du Tanztheather Wuppertal, les spectacles exposés et les scènes réadaptées dans le film ne sont ni expliquées ni commentées et laissent le spectateur pantois d’incompréhension, cherchant furieusement la symbolique de chaque scène, l’histoire de chaque personnage, la psychologie des divers protagonistes… En vain.
Loin d’être un film, PINA n’est pas non plus un documentaire, c’est exclusivement un hommage, un dernier Adieu de la part de tous ceux qui l’ont connue et qui ont travaillé avec elle. L’histoire sous-jacente? Il n’y en a pas. Et c’est peut-être ça qui nous laisse affamés au sortir de la salle. S’autonomiser par la fiction n’aurait pas tué l’hommage, loin de là, et aurait probablement rendu le film bien plus attractif…
Quant à la 3D? Bien que s’étant nettement améliorée, elle est encore loin de la perfection… Si la proximité fictive avec danseurs est agréable, il reste une barrière que le cinéma n’est pas encore près de franchir.
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *