Pirates of the Caribbean: On Stranger Tides (3D)

« Le capitaine Jack Sparrow retrouve une femme qu’il a connue autrefois. Leurs liens sont-ils faits d’amour ou cette femme n’est-elle qu’une aventurière sans scrupule qui cherche à l’utiliser pour découvrir la légendaire Fontaine de Jouvence ? Lorsqu’elle l’oblige à embarquer à bord du Queen Anne’s Revenge, le bateau du terrible pirate Barbe-Noire, Jack se retrouve brusquement entraîné dans une étonnante aventure. Il ne sait plus ce qu’il doit craindre le plus : le redoutable maître du bateau ou cette femme surgie de son passé?… »
 
Si le troisième opus était franchement tiré par les cheveux, celui-ci est prévisible à crever et sans substance. Mais où sont passées la fougue et la drôlerie des deux premiers volumes? A quoi bon faire des suites aux bons films si celles-ci sont décevantes à souhait? Au moins avec Orlando Bloom et Keira Knightley on avait un peu de niaiserie et c’était divertissant! Ici, une histoire d’amour insipide et confuse entre Penelope et Johnny (qui n’est relevée que par le tempérament naturel de l’hispanique et les pitreries flibustes de son partenaire) noyée dans la petite romance secondaire entre deux jeune inconnus (mais fort bien faits de leur personne,  il est vrai). De l’action? Oui. Des batailles? En veux-tu, en voilà. Mais l’espièglerie, les calembours et les caractères flamboyants de nos chers pirates sont malheureusement édulcorés… Ajoutons à cela un manque de rythme et une certaine vacuité scénaristique et nous voilà devant un film d’action manquant cruellement d’originalité (et ne parlons pas de la 3D qui, non content de n’être que ponctuelle, ne casse pas trois pattes à un canard).
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *