Present

« 30 artistes bien PRESENTS sur la scène artistique nationale et internationale ; un dénominateur commun : tous ont suivi un cursus à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles. Ces plasticiens représentent plusieurs générations en dehors de tout dogmatisme esthétique ou « effet » d’école, l’ensemble ainsi proposé, ouvert, généreux et multiple (peintures, photographies, vidéos, sculptures, dessins, installations, performances) offre une photographie de l’art contemporain du XXIe siècle. Autant de témoignages des résultats d’un enseignement artistique des cinquante dernières années qui ne manqueront pas de surprendre ou d’interpeller. »

Dans un espace hors-normes se livre cette trentaine d’artistes issus des Beaux-Arts de Bruxelles. Des hommes et des femmes d’âges distincts qui tentent d’exprimer leurs points de vue et leur réflexion artistique à travers une kyrielle de médiums différents. Parmi ceux-ci, les plus classiques (la peinture, le dessin, la vidéo et la photographie) se mélangent sans retenue avec d’autres bien plus surprenants tels que le lino, la lithographie, le carton ou la mise en scène, ce qui donne un univers pour le moins particulier et intriguant mais toutefois plein de ressources

Oui, vous avez bien lu : particulier, intriguant et plein de ressources. Ce qui signifie que certaines démarches artistiques peuvent aisément paraître incompréhensibles et difficilement appréhendables sans une once d’explication. Et c’est justement là où le bât blesse.

Que l’on ne se méprenne pas, visiter de telles expositions, c’est aussi stimulant qu’une chasse aux trésors ou qu’un jeu de piste. Enquête excitante sur les motivations de l’artiste et le message qu’il cherche à faire passer, il n’empêche qu’une explication concrète à la clef ne serait pas de refus.

Ainsi, si l’œuvre de Kikkie Crevecoeur nous frappe, que le message d’Aimé NTakiyica nous semble pour le moins évident, que le travail de Gustavo Riego nous interpelle, que Laurent Jourquin nous impressionne et que Stéphane Balleux nous ébranle, l’oeuvre de Marco de Sanctis, par contre, nous laisse perplexe, le travail de Didier Decoux demeure obstinément obscur à nos yeux et le cabinet de l’amateur d’art de Michel Barzin nous révèle de nombreux clins d’œil que nous aimerions bien voir confirmés…

Quoiqu’il en soit, hormis ce léger bémol, Present est sans conteste une exposition rapide à visiter, facilement accessible (Métro Ste Catherine) et très intéressante – à part, bien sûr, si vous êtes farouchement opposés à l’art contemporain – et c’est pourquoi nous vous conseillons vivement d’y faire un tour (et plus particulièrement les mercredis soirs où sont organisés des rencontres avec les artistes ou lors des visites commentées!)

Plus d’infos sur le site de la Centrale Electrique

 Du 16/02 au 22/4 à la Centrale Electrique, 44 place Sainte-Catherine à 1000 Bruxelles. Les prix sont de 2,5 € à 6 €.
N’oubliez pas que Culture et Compagnie vous offre 10 x2 places !
Pour faire partie des heureux gagnants, rien de plus simple!
Il vous suffit d’aimer la page Facebook ou, pour ceux qui ne sont pas sur Facebook, de vous abonner par e-mail au site ET de signaler votre participation en envoyant un message à culture@culturetco.com! 
Les places sont en jeu jusqu’au 1er Mars et vous pouvez aller voir l’exposition quand vous désirez.
Bonne chance à tous!
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *