Pyjama pour six au TTO

Tout part du plan, très simple, de Bernard : faire passer sa maîtresse, Brigitte, pour la maîtresse de Robert, son ami, qui lui-même est l’amant de Jacqueline, la femme de Robert, afin de l’inviter à dîner chez lui le jour de son anniversaire. Jusque là, ça va, vous suivez ?

Tout se complique toutefois lorsque la bonne que l’agence envoie comme intérimaire s’appelle aussi Brigitte et que Robert présente Brigitte, la femme de ménage, comme sa maîtresse et que Brigitte, la maîtresse de Bernard, se retrouve, furieuse, à astiquer le four et à préparer le dîner. Sans oublier, bien sûr, le mari  de Brigitte, le jardinier des voisins, qui décide de manière impromptue de rendre visite à sa femme.

Vous secouez énergiquement le tout, le disposez sur l’assiette, saupoudrez généreusement de mensonges, confidences et de maladresses et vous voilà avec un parfait imbroglio à la Camoletti. A servir avec un digestif bien corsé, bien sûr !

Après avoir monté Boeing Boeing en 2012 (et remis le couvert en 2013), le TTO revient pour un second vaudeville mettant en scène Robert et Bernard, amis d’enfance, jonglant à nouveau, tant bien que mal, avec leurs infidélités.

Pour cette nouvelle pièce, Antoine Guillaume et Catherine Decrolier sont évidemment au rendez-vous, accompagnés de Julie Duroisin, qu’on ne présente plus, ainsi que trois nouvelles recrues : Camille Pistone, Coline Wauters et Emmanuel dell’Erba dont le jeu est, somme toute, honorable même si quelquefois, peut-être, un tantinet exagéré.

C’est dans un décor très kitsch mais parfaitement adapté à la situation que les personnages vont et viennent, filent et défilent, se tournent autour, entament quelques pas de danse, claquent les portes mais surtout essaient de rattraper, à coup de salades, en veux-tu en voilà, la situation qui leur échappe de plus en plus. Lorsqu’enfin arrive le repas (heureusement pour eux, la salade n’est pas calorique pour un sou), tous pensent connaître la vérité et pourtant : chaque version est différente…

La vérité va-t-elle à un moment éclater ? Bernard et Robert vont-ils s’en tirer avec tous leurs mensonges ?

Pour le savoir, rien de plus simple : il vous suffit d’aller au Théâtre de la Toison d’Or voir Pyjama pour six avant le 31 mars !

Bien que la pièce dure deux heures (avec un entracte de 15 minutes), le rythme endiablé, les quiproquos et les éclats de rire sont tels qu’il est impossible de voir le temps passer… Une belle soirée à ne pas manquer !

Pyjama pour six de Marc Camoletti, du 23 février au 31 mars, du mercredi au samedi à 20h30 au TTO, 396-398 Galeries de la Toison d’Or à 1050 Ixelles.

Mise en scène: Nathalie Uffner
Avec: Catherine Decrolier, Julie Duroisin, Emmanuel dell’Erba, Antoine Guillaume, Camille Pistone et Coline Wauters

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *