Quand température rime avec chaussures !

Ca y est, comme ils se tuent à le répéter dans le premier épisode d’une célèbre série qui n’est plus a présenter: « Winter is coming ». Déjà que cette petite pluie journalière et impromptue nous titillait depuis quelque temps, maintenant, le ciel commence doucement à s’assombrir, nous tirant la gueule au point de nous envoyer quelques grêlons sur la tronche, quand l’envie lui prend.Je ne sais pas vous mais moi, parfois, j’ai l’impression que la météo aime de plus en plus se jouer de nous. Nous en avions déjà parlé au mois de mai (où on est, si vous vous rappelez bien, censé faire ce qui nous plait, n’est-ce pas?) dans ce charmant article (normal, c’est moi qui l’ait écrit, hein) mais comme il n’est jamais vain de se répéter (surtout si c’est pour se plaindre, hein), nous voilà de retour avec un sujet passionnant et météorologique!

Bref, tout ça pour dire que plus le temps (plus que changeant) passe et plus je me dis que (et, attention, on verse à présent dans la philosophie de comptoir) notre belle Dame Nature tente de nous faire comprendre qu’elle veut juste nous rendre la dure monnaie de notre pièce. Idée qui n’est pas sans me faire penser à une photo de Peter Lippmann dont nous avions parlé, il y a bien longtemps, dans cet article – tout aussi intéressant que le dernier mis en lien, cela va de soi.

Photo prise pour une campagne publicitaire de Louboutin, mettant en scène une chaussure perdue, seule rescapée du genre humain, dans une voiture complètement envahie par la végétation qui reprend, sans scrupule, ce qui lui appartient…

Comment ça, vous n’êtes pas d’humeur philosophie aujourd’hui? Mais, enfin, vous n’avez pas honte, bande de petits paresseux?

Bon, puisqu’on parle de météo et de chaussures, versons dans un sujet bien plus girly qui ne nous demandera pas autant d’efforts intellectuels qu’une discussion philosophique sur le temps (quoique?) à savoir les bottes, boots et autres accessoires pédestres, chers à nos petons (et aussi pour notre portefeuille, parfois).

Dans le fond, le bien-être de nos petits pieds (non, pas le dinosaure, non), c’est quand même plutôt important, vous ne trouvez pas? Et le jour où les miens se sont retrouvés inondés trois fois d’affilé le même jour, j’ai bien compris qu’il était temps de racheter des bottines et, dans ce genre de cas-là, une question s’impose: « où vais-je trouver les bottines de mes rêves?« .
Et bien, pourquoi pas sur le web ? Plus besoin de se mouiller les pieds pour acheter de nouvelles chaussures, si ça c’est pas technologique, hein, qu’est-ce que c’est? Je vous le demande!

De plus en plus de sites de vêtements et chaussures, comme Zalando, se développent et vous offrent la possibilité de recevoir vos achats chez vous ou tout prêt, très rapidement. Pourtant, souvent, beaucoup hésite encore, préfère essayer avant d’acheter. Mais vous, mes braves lectrices, qu’en pensez-vous? Préférez-vous faire les magasins ou succomber au confort de pouvoir commander en cliquant sur toutes ses publicités et petits liens qui clignotent « des boots ici » ! Parce que, moi, personnellement, je suis plutôt contente de pas devoir (trop) bouger mon cul et j’ai même pas honte.

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *