Question de noblesse / tout est dans la particule

Aujourd’hui, une leçon d’anglais!

Vous n’êtes pas sans savoir que l’anglais contient de nombreux mots d’origine française ou s’en rapprochant (puisque venant du latin en raison de l’invasion romaine du 1e siècle ACN). Bah oui, vous êtes suffisamment cultivé pour savoir ce que le 25/12/1066 signifie dans l’Histoire de l’Angleterre, non? *

Toutefois, l’Angleterre fut aussi joyeusement envahie par les Angles, les Jutes, les Pictes et même les terribles Vikings. Bref, que du germanique tout ça! Et donc quoi? Ben… PAF! ça a fait des doublons!

… Comment? … Vous visualisez pas trop? … Vous désirez un exemple? A votre service ! Prenons le verbe « ressembler« : il peut se traduire par le well-known « to look« , de racine germanique, mais aussi par « to resemble« , d’origine française.

La différence? Le niveau de langue, pardi! Les termes français furent introduits dans le vocabulaire par la noblesse normande et sont donc associés à un niveau de langue bien plus élevé. Par ailleurs, il est généralement beaucoup plus aisé pour un francophone de rédiger un travail universitaire en anglais que de communiquer dans une supérette!

Intéressant, n’est-ce pas?

Mais vous croyez que c’est fini? Nooon! L’Anglais a aussi créé ce qu’on appelle les « Phrasal Verbs« , c’est-à-dire des verbes à particule.

En quoi ça consiste? Un verbe, d’origine germanique et généralement très basique, votre liste de prépositions anglaises, un feuille de papier, un peu de colle et un kyrielle de significations.

Reprenons notre verbe « ressembler« , par exemple. Vous attrapez doucement le verbe « to take« , vous le collez sur votre feuille et vous lui rajoutez (avec une pointe de colle aussi) la petite préposition « after » et POUF! Un nouveau verbe dans votre lexique anglais! To take after = ressembler!

Mais attention! si vous vous trompez de préposition, vous allez au devant de graaaaaaaves problèmes de communication, mes amis!

En effet, « To take on« , par exemple signifie « embaucher« . Ainsi, si vous tentez d’exprimer que votre professeur ressemble à un singe poilu et que vous dites: « My teacher takes on a hairy monkey », la réponse de votre interlocuteur risque de ne pas être exactement celle que vous attendiez.

Mais le pire de tout réside dans le fait que certaines prépositions offrent au verbe qu’elles accompagnent plusieurs significations qui changent du tout au tout!

Ainsi « to take off » peut signifier « décoller« , « retirer un vêtement« , « augmenter » voire même « imiter« !

Bref, quand on découvre l’existence de ces petites bêtes, on se dit que pour parler anglais comme un natif, on devra rester encore un petit bout de temps dans l’auberge, hein!

Et sinon, pourlefun, comment traduiriez-vous ces phrasal verbs?

To do out of

To make off

To bring up

To get down

To set out

To put up with

To come across

To go for

To look after

Petite aide: vomir (… ou éduquer, … ou aborder), prendre soin, déprimer (… ou écrire), tolérer, priver de, être fou de, entreprendre, déguerpir, tomber par hasard sur

* Justokaoù: Cette date correspond à la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant, Duc de Normandie. Cet événement eut comme conséquence l’arrivée de plus de 10 000 mots français dans le vocabulaire anglais.

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *